top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Harappa : un site archéologique majeur de la civilisation de l'Indus

Situé dans la province du Pendjab au Pakistan, Harappa est un site archéologique emblématique qui offre un aperçu fascinant de l'une des plus anciennes civilisations urbaines du monde : la civilisation de la vallée de l'Indus.



Harappa, avec ses ruines d'une ancienne ville fortifiée, est une pièce maîtresse pour comprendre la civilisation harappéenne. Cette civilisation, florissante entre 2600 et 1900 av. J.-C., rivalisait en grandeur et complexité avec les contemporaines civilisations mésopotamienne et égyptienne. Découverte au début du XXe siècle, Harappa continue de révéler des aspects intrigants de la vie urbaine, sociale et économique de ses habitants.


Historique des Découvertes Archéologiques

Premières fouilles et découvertes : Les premières découvertes significatives à Harappa remontent à 1857, lorsque les ruines furent utilisées pour la construction de la ligne de chemin de fer Lahore-Multan. Alexander Cunningham, pionnier de l'archéologie en Inde, y mena des fouilles en 1872-1873, publiant les premiers rapports sur le site et attirant l'attention sur sa signification historique.


Développements au XXe siècle : Les fouilles systématiques commencèrent en 1920 sous la direction de Rai Bahadur Daya Ram Sahni, révélant l'ampleur et la sophistication de la civilisation harappéenne. Dans les années 1930, Madho Sarup Vats poursuivit les travaux, en particulier dans la zone des greniers. Mortimer Wheeler, en 1946, fouilla les murs des fortifications, contribuant à la compréhension de la structure défensive de la ville.


Fouilles modernes : Après l'indépendance, les travaux reprirent en 1966 avec Mohammed Rafique Mughal. En 1986, des fouilles multidisciplinaires furent lancées sous la direction de George F. Dales et Jonathan Mark Kenoyer, élargissant considérablement la connaissance du site. En 2005, la découverte fortuite de nombreux artefacts durant des travaux de construction a conduit à une remise en état du site, soulignant l'importance continue de Harappa pour l'archéologie.


Caractéristiques de la Civilisation Harappéenne

Urbanisme et architecture : Harappa, couvrant environ 150 hectares, est représentative des grandes villes harappéennes avec son urbanisme planifié, ses rues rectilignes et ses systèmes avancés d'évacuation des eaux usées. Les structures en briques standardisées témoignent d'une organisation administrative centralisée.


Écriture et artéfacts : La civilisation de l'Indus est connue pour son système d'écriture encore indéchiffré, ses sceaux gravés et ses poteries distinctives. Ces artefacts, trouvés en abondance à Harappa, offrent des indices précieux sur l'organisation sociale, économique et religieuse de la société harappéenne.


Économie et échanges : Les habitants de Harappa pratiquaient une agriculture diversifiée et un élevage sophistiqué, soutenus par des réseaux de commerce à longue distance. Des contacts ont été établis avec les cultures du plateau iranien, du golfe Persique et de la Mésopotamie, facilitant des échanges de biens et d'idées.


Déclin et Héritage

Fin de la civilisation de l'Indus : Vers 1900 av. J.-C., la civilisation de l'Indus entra en déclin, un phénomène attribué à des facteurs environnementaux, économiques et possiblement des invasions. Les caractéristiques urbaines et centralisées disparurent progressivement, cédant la place à des cultures régionales moins structurées.


Héritage archéologique : Redécouverte dans les années 1920, la civilisation de l'Indus, à travers des sites comme Harappa, continue de fasciner les archéologues et les historiens. Les méthodes modernes de fouilles et d'analyse permettent de révéler de nouveaux aspects de cette ancienne civilisation, enrichissant notre compréhension de l'histoire humaine.


Harappa reste un témoignage vibrant de l'ingéniosité et de la complexité de la civilisation de la vallée de l'Indus. À travers les fouilles continues et les recherches archéologiques, ce site emblématique nous aide à reconstituer les détails d'une des plus grandes civilisations de l'Âge du bronze, offrant des leçons intemporelles sur l'organisation sociale, l'urbanisme et l'interaction culturelle.

3 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page