top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Hausse des recettes d'exportation de la filière crabe : perspectives et initiatives pour le secteur


Le ministère de la Pêche et de l'Économie bleue a rapporté une augmentation des recettes d'exportation de crabes pour l'année en cours. Les chiffres indiquent un montant dépassant les 2,79 milliards d'ariary, avec un volume total d'exportation atteignant 2 916 tonnes, comprenant 1 675 tonnes de crabes vivants et 1 241 tonnes de crabes congelés. La majorité écrasante des crabes vivants, plus de 99%, est destinée à la Chine. L'espèce principalement exploitée, Scylla Serrata, est largement utilisée dans la consommation alimentaire mondiale parmi plus de 1 000 variétés de crabes identifiées par les scientifiques.


Évolution des recettes et réformes entreprises

Le ministre Paubert Mahatante a souligné la progression des recettes d'exportation par rapport aux deux années précédentes grâce aux réformes entreprises dans le département ministériel. Comparativement à l'année dernière où environ 2,21 milliards d'ariary ont été générés par l'exportation de 2 286 tonnes de crabes toutes catégories confondues, et 704 millions d'ariary pour une exportation de 2 314 tonnes l'année d'avant.


Autorisations d'exportation et sensibilisation à la conservation

En termes d'autorisations, cette année a vu 28 sociétés obtenir le feu vert pour l'exportation, contre seulement 5 en 2021. Cependant, la filière crabe est considérée comme une ressource fragile. Seules quelques régions de Madagascar présentent un potentiel de production de crabes, et la conservation est primordiale. Les acteurs, en particulier les petits pêcheurs, sont sensibilisés à ne capturer que des crabes d'une taille minimale de 11 cm pour assurer une pêche durable.


Projets d'élevage et innovations

Des expérimentations sur l'élevage de crabes, menées par des scientifiques à l'Institut Halieutique des Sciences Marines, n'ont pas abouti. Cependant, les opérateurs locaux ont réussi l'engraissement des crabes à l'état juvénile. Une société, l'UNIMA, projette de relancer ces expériences, attendant l'approbation du gouvernement pour concrétiser ce projet.


Perspectives futures

L'évolution positive des recettes d'exportation et les initiatives d'élevage dénotent des perspectives encourageantes pour la filière crabe à Madagascar, nécessitant toutefois une gestion prudente pour préserver cette ressource précieuse.

9 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page