top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

HCC : 28 candidats ont déposé leurs dossiers


La présidentielle malgache du 9 novembre promet d'être une compétition animée, malgré une caution de 200 millions d'ariary et des critères stricts pour exclure les candidatures farfelues. Au terme de la période de dépôt de candidature, pas moins de 28 candidats ont déposé leurs dossiers à la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) d'Ambohidahy. Cependant, le député de Tsihombe, Masy Goulamaly, a retiré sa candidature.


Une liste en constante évolution

Alors que jusqu'à mardi soir, seuls 17 candidats figuraient sur la liste publiée quotidiennement par la HCC sur son site internet, 9 autres ont soumis leurs dossiers ou les ont fait déposer par leurs mandataires le jour suivant. Parmi les candidats notables, citons Andry Raobelina, Lalaina Ratsirahonana, Roland Ratsiraka, Claude Raharovoatra, Monja Roindefo et Andry Rajoelina, l'actuel président en exercice.


Des candidatures surprenantes

La journée a également été marquée par des candidatures inattendues, notamment celle du magistrat James Francklin Rakotomahanina, d'Eliace Ralaiarimanana, de Miarintsoa Rasolofotiana, de Betsy Andriamanolo et d'Ephraime Stephanson du Rassemblement des Démocrates Musulmans de Madagascar.


Comparaison avec 2018

En 2018, la HCC avait reçu un total de 46 candidatures. Après vérification, 10 d'entre elles avaient été invalidées, laissant place à 36 candidatures validées pour l'élection présidentielle.


Prochaines étapes

La HCC publiera la liste des candidats au premier tour de l'élection présidentielle du 9 novembre 2023 le 11 septembre prochain, suivant l'ordre chronologique de leurs dépôts de candidatures. Ensuite, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) procédera au tirage au sort pour déterminer la numérotation des candidats sur le bulletin unique. La course à la magistrature suprême à Madagascar s'annonce donc riche en diversité de candidats et en enjeux politiques.

コメント


bottom of page