top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Henri Fraise Fils et Cie a cessé sa production.

En raison des délestages dans les régions, la Société Henri Fraise Fils et Cie a été contraint d'arrêter sa production.



La Jirama, la société d'État malgache en charge de la production et de la distribution d'électricité, continue de faire face à des défis de taille pour son redressement. Malgré les mesures prises par la Jirama et le Ministère de l’Energie et des Hydrocarbures pour réduire les pertes inexpliquées et les coûts de production, les coupures d'électricité programmées persistent dans de nombreuses régions du pays. Hier, la Jirama a révélé que l'arrêt de fonctionnement des unités de production par Henri Fraise Fils et Cie (HFF) en était l'une des principales causes. Aucune information n'a été communiquée sur les raisons de cette décision, mais cela a provoqué de longues coupures programmées dans plusieurs villes comme Mahajanga, Nosy-Be et Ambositra. Pour y remédier à court terme, l'optimisation de l'utilisation des carburants est envisagée, tandis que la Jirama mise sur les sources d'énergie renouvelables, notamment avec la mise en place de centrales solaires dans 37 districts.

Malgré ces efforts, la question du redressement de la Jirama reste un enjeu majeur pour le gouvernement malgache, notamment pour garantir l'accès à l'électricité dans tout le pays. La société d'État affiche toutefois une hausse progressive de sa capacité de production d'électricité en misant davantage sur les énergies renouvelables. La mise en place des centrales solaires dans les districts permettra de réduire la dépendance du pays à l'énergie fossile et d'assurer un approvisionnement énergétique plus stable et durable. Toutefois, des solutions à plus long terme sont nécessaires pour renforcer la capacité de production d'électricité de la Jirama et améliorer la qualité de son service. Le gouvernement doit donc continuer à investir dans le secteur de l'énergie pour faire face aux défis actuels et futurs.

69 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page