top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Impasse diplomatique : la France suspend l'adoption d'enfants malgaches, un silence pesant du côté


Le monde a été témoin d'une décision abrupte plus importante : la France a suspendu toutes les procédures d'adoption internationale pour les enfants résidant à Madagascar. Cette mesure, confirmée par un arrêté du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères français, met en lumière des failles préoccupantes dans le système d'adoption malgache, fait ressortir des lacunes que les autorités malgaches n'ont pas réussi à combler depuis des années .

Écho d'inquiétudes mondiales La décision française résonne avec les inquiétudes exprimées par le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies en mars 2022. Le comité avait précisé invité Madagascar à renforcer son cadre législatif, à prévenir les adoptions illégales, et à s'attaquer aux problèmes sous -jacents qui rendent les enfants vulnérables à l'adoption internationale. Malgré ces recommandations claires, les actions suivantes de Madagascar ont été jugées insuffisantes, voire inexistantes.

Un silence révélateur Face à cette crise, la réaction des autorités malgaches est d'autant plus troublante. Le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion des femmes, plutôt que de répondre avec assurance et transparence, a esquivé les questions, citant l'absence de la responsable comme raison de leur silence. Ce manque de communication soulève des questions sur leur capacité à gérer de telles situations et leur engagement envers le bien-être des enfants malgaches.

Conséquences d'une inaction prolongée Les implications de cette suspension vont au-delà de la diplomatie. Elle soulève des préoccupations concernant l'avenir des enfants malgaches et la réputation internationale de Madagascar. Les familles en France, en attente d'adoptions, se retrouvent dans une situation incertaine, tandis que Madagascar fait face à une pression croissante pour réformer son système d'adoption et protéger les droits de ses enfants.

Un appel à l'action immédiate Cette situation critique nécessite une réponse immédiate et robuste de la part de Madagascar. Les autorités doivent prendre des mesures concrètes pour combler les lacunes de leur système d'adoption, répondre aux préoccupations internationales et, surtout, protéger les enfants vulnérables. La première étape vers la résolution de cette crise diplomatique et humanitaire est une communication ouverte et transparente, suivie d'actions tangibles. Le monde attend de voir comment Madagascar va réagir et s'il prendra les mesures nécessaires pour restaurer la confiance dans son système d'adoption.


74 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page