top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Impasse politique: le casse-tête de la formation du nouveau gouvernement Malagasy


Depuis la démission du gouvernement Ntsay, l'anticipation pour la nomination du nouveau Premier ministre à Mahazoarivo grandit. Cette attente prolongée alimente diverses spéculations et analyses politiques.


Spéculations sur le retour de Ntsay

Certaines opinions suggèrent que Christian Ntsay pourrait reprendre son poste de Premier ministre. Cependant, l'hésitation du président Rajoelina à confirmer cette nomination suscite des interrogations sur l'avenir politique du pays.


Dilemmes politiques et légaux

Selon la loi, c'est le groupe majoritaire à l'Assemblée nationale qui propose des candidats pour le poste de Premier ministre. Toutefois, cette majorité, bien que dominée par la plateforme pro-Rajoelina, fait face à des divisions internes, notamment depuis la motion de censure de l'année dernière et les tensions pré-électorales.


Bilan de la gestion de Ntsay

L'évaluation des près de six années de gouvernance de Ntsay pourrait être une autre raison de l'hésitation du président. Bien que Ntsay ait tenté de mettre en œuvre le programme général de l'État (PGE), il n'a pas réussi à réaliser les promesses présidentielles dans les délais souhaités par Rajoelina, malgré plusieurs remaniements ministériels.


Processus de sélection des ministres

En 2020, l'État malagasy avait lancé une vaste campagne de recrutement pour des postes de hauts responsables, y compris des ministres. Des milliers de candidatures, dont une cinquantaine pour des postes ministériels, avaient été reçues, reflétant la volonté de renouvellement et de diversification au sein du gouvernement.


Un gouvernement en suspens

La formation du nouveau gouvernement à Madagascar est devenue un sujet complexe, entouré d'incertitudes politiques et de conjectures. La décision du président Rajoelina et les mouvements au sein de l'Assemblée nationale seront cruciaux pour déterminer la direction future du pays.

bottom of page