top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Impulsion majeure pour les énergies renouvelables à Madagascar



Hier, le président Andry Rajoelina a marqué une avancée significative pour Madagascar en réceptionnant un important lot de matériel destiné à la mise en place de parcs solaires dans 47 districts répartis dans 18 régions. Cette initiative, qui comprend 75 000 panneaux solaires, vise à produire 50 mégawatts d'énergie propre, bénéficiant ainsi à environ 500 000 ménages à travers le pays. La réception de ce matériel, qui inclut aussi des batteries et des onduleurs, a eu lieu au port de Toamasina et marque un tournant crucial dans la politique énergétique du pays, en mettant l'accent sur les énergies renouvelables pour combattre les délestages fréquents.


Solutions hybrides pour un approvisionnement énergétique stable

En parallèle à l'engagement renouvelable, le président a également inspecté des groupes électrogènes récemment arrivés, destinés à compléter l'offre énergétique du pays, notamment pour la gestion immédiate des coupures d'électricité. Ces installations, totalisant une capacité de 105 mégawatts, vont non seulement stabiliser le réseau à court terme mais aussi permettre une transition plus douce vers les sources d'énergie renouvelable. Le déploiement de ces groupes à Toamasina et dans la capitale économique de Madagascar, devrait significativement réduire les dépenses de la société JIRAMA, estimées actuellement à 250 millions de dollars annuellement pour l'achat de fuel.


Infrastructures et développement régional

La journée du président ne s’est pas limitée à la réception de matériel énergétique. Elle a aussi été marquée par l'inauguration de nouvelles infrastructures à Toamasina, dont un bureau de la direction régionale de la fonction publique et une route pavée dans le quartier de Mangarivotra Atsimo. Il a également visité les travaux de dragage du canal de Pangalanes et la construction d’une voie rapide reliant le port de Toamasina à la RN2. Ces projets, qui s’inscrivent dans le cadre du développement régional et de l’amélioration des infrastructures publiques, sont essentiels pour stimuler l'économie locale et améliorer la qualité de vie des citoyens.


Perspective énergétique et digitale

Le ministre de l'Énergie a souligné que l’installation de ces parcs solaires permettra d’économiser jusqu’à 19 millions de litres de gasoil et réduira les dépenses de la JIRAMA de 85 milliards d’Ariary. Ce projet fait partie du vaste programme Connectivité numérique et énergétique pour l'inclusion à Madagascar (DECIM), qui vise à élargir l'accès à des services numériques et énergétiques abordables et fiables à travers le pays. Cette initiative est un exemple concret de la manière dont le gouvernement malgache envisage de lever les défis de développement durable tout en renforçant l'autonomie énergétique de la nation.


Ces efforts combinés du président Rajoelina et de son administration démontrent un engagement fort envers le progrès technologique et énergétique de Madagascar. Ils montrent également une compréhension claire des besoins immédiats et à long terme du pays pour assurer une croissance économique soutenue et une stabilité sociale. Ces projets ne sont pas seulement des réponses aux problèmes actuels mais aussi des investissements dans l'avenir de Madagascar.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page