top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Imran Khan libéré après invalidation de son arrestation

Après que son arrestation a été annulée, l'ancien Premier ministre Imran Khan a été remis en liberté au Pakistan.

Après l'annulation de son arrestation, qui avait provoqué des émeutes à travers le pays, l'ancien Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a été libéré vendredi sous caution par un tribunal d'Islamabad. Lors d'une audience devant le tribunal, l'avocat d'Imran Khan, Khawaja Harris, a annoncé que le tribunal lui avait accordé une liberté provisoire de deux semaines et avait ordonné aux autorités de ne pas l'arrêter pendant cette période. Imran Khan, âgé de 70 ans, avait été arrêté mardi lors d'une audience liée à une affaire de corruption, mais la Cour suprême a ultérieurement jugé son arrestation "invalide et illégale" en raison de son lieu inapproprié. Bien qu'il soit actuellement protégé par la police, sa liberté reste précaire car il pourrait être arrêté à tout moment pour les autres affaires dans lesquelles il est impliqué et qu'il dénonce comme des manœuvres du gouvernement et de l'armée pour entraver son retour au pouvoir.


Le ministre de l'Intérieur, Rana Sanaullah, a d'ailleurs affirmé jeudi qu'une nouvelle arrestation était probable. Lors de sa libération, Imran Khan a été escorté par un important dispositif de sécurité, comprenant des centaines de policiers et de paramilitaires déployés autour du tribunal. Bien que temporairement écarté d'une arrestation dans cette affaire spécifique, Imran Khan reste confronté à de nombreux autres litiges judiciaires. Les prochaines semaines s'annoncent donc cruciales pour son avenir politique, car les charges qui pèsent contre lui pourraient potentiellement compromettre ses aspirations à revenir au pouvoir.

Comments


bottom of page