top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Inauguration de la rue Gisèle Rabesahala à Anosy : un hommage à une femme exceptionnelle

L'inauguration de la Rue Gisèle Rabesahala rend hommage à une pionnière dont les contributions politiques et culturelles continuent d'inspirer Madagascar.



Dans une cérémonie émouvante, la rue allant de l'hôtel Carlton à Anosy jusqu'au Lycée Moderne Ampefiloha a été officiellement rebaptisée « Rue Gisèle Rabesahala » en hommage à cette figure emblématique de Madagascar. Gisèle Rabesahala, reconnue pour ses contributions politiques, sociales et culturelles, a marqué l'histoire du pays et demeure un exemple inspirant pour les générations futures.


Une figure politique incontournable

Gisèle Rabesahala, décédée en 2011, a laissé une empreinte indélébile sur l'histoire de Madagascar. Elle a commencé sa carrière politique dès l'âge de 17 ans en devenant secrétaire des avocats du parti MDRM en 1947, s'engageant dans la lutte pour l'indépendance du pays. En 1950, elle fonde le « Comité de Solidarité de Madagascar » pour soutenir les prisonniers politiques de l'insurrection de 1947 et leurs familles. Elle a également contribué à l'établissement de la Fédération des syndicats des travailleurs de Madagascar (FISEMA).


En 1955, elle fonde le journal Imongo Vaovao , apportant une perspective journalistique novatrice. L'année suivante, elle a co-fondé le parti AKFM et est devenue la première femme malgache élue conseillère municipale. En 1957, elle a pris la tête du ministère de l'Art Révolutionnaire et de la Culture, poste qu'elle a occupé jusqu'en 1991.


Un héritage culturel et éducatif

L'inauguration de la rue Gisèle Rabesahala est un hommage approprié, car elle reflète sa contribution à la création de la Bibliothèque nationale en 1981, soulignant l'importance qu'elle accordait à la culture et à l'éducation. De même, sa carrière de journaliste et ses fonctions au sein de l'ORTM renforcent son engagement pour une information libre et une expression authentique.


Après sa mort en 2011, l'UNESCO l'a inscrite sur la liste des femmes ayant marqué l'histoire de l'Afrique en 2013. En 2016, Ban Ki-moon, alors Secrétaire Général des Nations Unies, l'a citée comme un exemple de patriotisme et de politique saine pour la jeunesse malgache.


Un honneur mérité

Lors de la cérémonie, Mamy Rabesahala, sa petite-fille, a rappelé le parcours exceptionnel de sa grand-mère. Selon Fetra Rakotondrasoava, Secrétaire Général du ministère de la Communication et de la Culture, « Ce n'est pas seulement pour la ville d'Antananarivo, mais pour tout le pays qu'il a été décidé d'attribuer le nom de Gisèle Rabesahala à cette rue."


Vers une redéfinition des espaces

Cette initiative fait partie d'une démarche plus large visant à remplacer les noms étrangers par ceux de Malgaches qui ont marqué l'histoire. Sariaka Ramamelosoa Ralitera, de la Direction des Arts, Culture et Vie Communautaire auprès de la CUA, a déclaré que cette rue mérite de porter son nom. À ce jour, 40 plaques de signalisation ont été remplacées, un signe de l'importance accordée à la valorisation du patrimoine national.


L'inauguration de la rue Gisèle Rabesahala est un hommage mérité à une femme exceptionnelle dont l'héritage continue d'inspirer le pays. Ses contributions dans les domaines politiques, sociaux et culturels ont laissé un héritage durable, et cette rue sera désormais un rappel quotidien de son engagement inébranlable pour Madagascar.

0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page