top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Inflation en baisse, prix alimentaires en hausse au Royaume-Uni

En avril, l'inflation au Royaume-Uni reste inférieure à 10%, mais les prix alimentaires continuent d'augmenter de façon significative.

L'inflation au Royaume-Uni a enregistré une nette décélération en avril, passant en-dessous de la barre des 10% pour la première fois depuis août de l'année précédente. Cependant, cette baisse est moins importante que prévu et les prix alimentaires continuent d'augmenter considérablement. Selon l'Office national des statistiques britannique, l'inflation s'est établie à 8,7% sur un an en avril, comparée à 10,1% en mars.


Grant Fitzner, chef économiste de l'ONS, explique sur Twitter que la baisse notable de l'inflation s'explique par l'absence de fortes hausses des prix de l'énergie, qui avaient été observées l'année précédente à la même période. Néanmoins, ce ralentissement est inférieur aux attentes, notamment celles de la Banque d'Angleterre, qui prévoyait une inflation de 8,4% en avril. De plus, l'inflation au Royaume-Uni reste la plus élevée parmi les pays du G7 pour ce mois.

La hausse des prix alimentaires a atteint 19% en avril, légèrement en deçà de celle enregistrée en mars. L'inflation dans ce domaine se maintient à des niveaux record depuis plus de 45 ans au Royaume-Uni. Selon Tom Lancaster, analyste du groupe de réflexion Energy and Climate Intelligence Unit (ECIU), les sécheresses et les inondations en Europe et ailleurs perturbent les chaînes d'approvisionnement, ce qui fait grimper les prix des denrées alimentaires comme l'huile d'olive. De plus, les agriculteurs doivent faire face à des coûts d'engrais élevés en raison du prix élevé du gaz utilisé pour leur fabrication.

Comments


bottom of page