top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Initiative de paix par le FFKM et Christine Razanamahasoa en vue des élections à Madagascar


Alors que Madagascar se dirige vers un tournant politique, une nouvelle tentative de médiation a été lancée pour naviguer à travers les eaux tumultueuses de l'impasse politique actuelle. Cette initiative est menée par Christine Razanamahasoa, présidente de l'Assemblée Nationale, et le Conseil œcuménique des églises chrétiennes (FFKM), accompagnés d'éminentes personnalités de l'État.


Une rencontre critique à Tsimbazaza

Hier matin, la plateforme de médiation a accueilli le Collectif des candidats dans les locaux de l'Assemblée Nationale, marquant une étape cruciale dans les efforts de conciliation. La rencontre a rassemblé des figures influentes de la scène politique, dont le Professeur Raymond Ranjeva, l'ancien président de l'Assemblée nationale, Jean-Max Rakotomamonjy, et l'ex-Premier ministre Charles Rabemananjara, soulignant l'ampleur et le sérieux de la démarche.


Des absences remarquées

Notablement absents à l'appel, le président sortant Andry Rajoelina, candidat à sa réélection, et Sendrison Raderanirina, n'ont pas participé à la réunion, laissant planer des interrogations sur l'unité et la solidarité des leaders politiques du pays. D'autres, comme Andry Raobelina et Siteny Randrinasoloniaiko, ont opté pour la représentation par mandataire en raison de leurs obligations.


Vers une résolution historique

À l'issue de cette rencontre à huis clos, Christine Razanamahasoa a annoncé qu'une résolution finale serait prononcée, promettant de donner un aperçu plus détaillé de la feuille de route envisagée pour résoudre la crise politique. Cette déclaration suscite espoir et anticipation parmi les candidats et leurs partisans, désireux de voir une issue constructive.


Des réactions partagées

Tandis que les supporters de Rajoelina maintiennent leur demande de tenir les élections comme prévu, d'autres acteurs s'interrogent sur la légitimité et l'impact de ces pourparlers menés par la présidente de l'Assemblée nationale.


Incertitudes pré-électorales

À l'approche du scrutin, l'atmosphère est chargée d'incertitude. Les observateurs politiques expriment leur inquiétude quant à la faisabilité du premier tour des élections dans un climat de tensions palpables. La médiation entreprise par Razanamahasoa et le FFKM est vue comme une bouée de sauvetage dans la tempête politique, mais reste-t-elle suffisante pour garantir un processus électoral paisible et équitable ?


Un moment décisif pour Madagascar

La médiation en cours à Madagascar arrive à un moment décisif de l'histoire politique du pays. Elle est le reflet de la quête d'une nation pour la stabilité et la démocratie, alors que les citoyens aspirent à des élections libres et justes. Les jours à venir seront cruciaux pour déterminer si la médiation portera ses fruits et si le pays pourra avancer sur la voie d'une transition politique pacifique.

5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page