top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Initiative pionnière pour la résilience agricole: lancement du projet GRACIR à Madagascar


Dans un monde où l'agriculture est de plus en plus menacée par les changements climatiques et la volatilité économique, la nécessité de protéger les moyens de subsistance des agriculteurs est devenue impérative. À Madagascar, cette prise de conscience se traduit par l'établissement d'un partenariat stratégique entre le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, la Plateforme pour la Gestion des Risques Agricoles (PARM), l’ICRISAT et le CIRAD, donnant naissance au projet ambitieux « Gestion des Risques Agricoles pour la Croissance Inclusive et la Résilience » (GRACIR).


Dynamisation des filières agricoles

Centré sur des filières clés telles que le maïs, l’arachide et le manioc, le projet GRACIR est conçu pour revitaliser l'agriculture à travers une approche holistique. En ciblant tant l’amont que l’aval des chaînes de valeur, il ambitionne d'améliorer la production, les rendements de productivité, et de stimuler les investissements, créant ainsi un environnement propice à l'essor de l’agribusiness. Cette stratégie multidimensionnelle ne vise pas uniquement à accroître la production agricole mais aspire également à transformer structurelleent le secteur pour le rendre plus attractif aux investisseurs et opérateurs économiques.


Un engagement vers la sécurité alimentaire

Au-delà de la commercialisation et de la rentabilité, le projet GRACIR porte en lui un enjeu encore plus crucial: la sécurité alimentaire. En structurant et dynamisant l'aval des filières, cette initiative vise à assurer une disponibilité constante de ressources alimentaires pour la population, s’érigeant ainsi en pilier du développement rural. Un système de gestion spécialisé sera établi pour garantir la mise en œuvre efficace des différentes facettes du projet, appuyé par des experts de la gestion des risques agricoles.


Collaboration et synergies futures

L’annonce du projet a été accueillie avec enthousiasme lors d’un atelier de consultation technique, soulignant l’harmonie et la synergie entre les différentes parties prenantes. Avec le déploiement du GRACIR, Madagascar franchit un pas significatif vers la résilience agricole, en alignant les intérêts économiques avec les impératifs de durabilité et de sécurité alimentaire. Cet élan, s'il est maintenu, promet de consolider un avenir où les agriculteurs ne sont plus des victimes passives des aléas externes, mais des acteurs de changement dans un paysage agricole renouvelé et florissant.

7 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page