top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Innovation monétaire et stratégie aurifère à Madagascar: lancement de la première pièce d'or et projets de raffinerie

Madagascar lance sa première pièce d'or monétaire et annonce la création d'une raffinerie aurifère nationale, marquant une étape clé vers l'autonomie économique et la valorisation de ses ressources minières.



Dans un geste symbolique et stratégique marquant le 50ème anniversaire de la Banky Foiben'i Madagasikara (BFM), le président Andry Rajoelina a lancé hier la vente des premières pièces d'or monétaire à Antananarivo. Cette initiative s'inscrit dans une démarche plus large visant à renforcer l'autonomie économique de Madagascar par la valorisation de ses ressources minières.


La première pièce d'or de Madagascar

La cérémonie de lancement, tenue au siège de la Banque centrale, a vu la présentation de la nouvelle pièce d'or monétaire d'une valeur faciale de 50 ariary. Pesant 31,104 grammes et vendue à 12 millions d'ariary, cette pièce est alignée sur les prix internationaux de l'or et disponible à la vente pour les citoyens malgaches munis d'une carte d'identité nationale. Cette démarche représente un tournant dans la politique monétaire du pays, offrant une nouvelle forme de réserve aurifère pour valoriser la monnaie nationale.


Objectifs stratégiques et économiques

Le président Rajoelina a souligné l'importance de transformer localement l'or extrait à Madagascar en produits monétaires et lingots avant exportation, pour légaliser et maximiser les bénéfices de ces activités. L'objectif annoncé est ambitieux : accumuler une réserve de quatre tonnes d'or par an, visant à atteindre 40 tonnes sur une décennie. Cette stratégie est perçue comme un moyen de renforcer le système financier national et de lutter efficacement contre les trafics illicites.


Vers l'autonomie dans la raffinerie aurifère

Actuellement, la transformation de l'or malgache est réalisée par la raffinerie turque Istanbul Gold Refinery. Toutefois, le gouvernement planifie de mettre en place la première raffinerie aurifère du pays d'ici la fin de l'année, un projet de grande envergure qui devrait être opérationnel en 2025. Cette raffinerie, développée en collaboration avec les Emirats arabes unis, permettra à Madagascar de mieux contrôler et tracer ses exportations d'or, conformément aux normes internationales.


Impact potentiel et défis

La mise en œuvre de cette stratégie aurifère pourrait transformer de manière significative l'économie malgache, en améliorant ses recettes en devises et en consolidant sa place sur le marché international des métaux précieux. Cependant, ce projet ambitieux nécessitera une gestion rigoureuse et transparente pour atteindre les résultats escomptés tout en préservant l'environnement et les droits des communautés locales.


L'initiative de créer une monnaie en or et de développer une raffinerie nationale témoigne de la volonté de Madagascar de prendre en main ses ressources naturelles et de s'engager dans une voie plus souveraine et prospère. Ces développements seront cruciaux pour l'avenir économique du pays, offrant des opportunités tout en présentant des défis significatifs.

4 vues0 commentaire

Yorumlar

5 üzerinden 0 yıldız
Henüz hiç puanlama yok

Puanlama ekleyin
bottom of page