top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Intensification des attaques en Ukraine : le bilan des bombardements et des préoccupations


Les autorités ukrainiennes ont fait état d'un bombardement russe à Groza, dans le district de Koupiansk, ayant causé la mort de 49 personnes. L'attaque s'est produite vers 13 h 15 heure locale et a touché un magasin d'alimentation ainsi qu'un café. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a qualifié cet acte de « terrorisme totalement délibéré ».


Un autre bombardement a eu lieu au centre de Kherson, faisant deux victimes civiles, un homme et une femme, qui se trouvaient dans la rue. L'armée ukrainienne a également annoncé avoir abattu 24 drones explosifs sur un total de 29 lancés par la Russie au cours d'une attaque nocturne.


De plus, un hôpital du district de Beryslav, dans la région de Kherson, a été partiellement détruit par un bombardement, blessant un chauffeur et un secouriste de l'établissement de santé.


La situation en Ukraine suscite des préoccupations internationales croissantes. Josep Borrell, chef de la diplomatie de l'Union européenne (UE), a souligné que l'Europe ne pouvait pas remplacer le soutien américain à l'Ukraine, notamment en raison des incertitudes politiques à Washington.


Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, actuellement à Grenade pour un sommet de la Communauté politique européenne, a exprimé sa préoccupation face aux voix discordantes aux États-Unis et aux déclarations étranges émanant de certaines d'entre elles.


De plus, l'Allemagne a clairement indiqué en interne qu'elle ne livrerait pas pour le moment les missiles Taurus demandés par le gouvernement ukrainien. Bien que le chancelier, Olaf Scholz, ait maintenu l'option ouverte pour l'avenir, une livraison est jugée très improbable.


En parallèle, la Russie a retiré la majeure partie de sa flotte de la mer Noire de sa base principale en Crimée annexée. Anton Gerashchenko, conseiller du ministre de l'intérieur ukrainien, a souligné l'importance stratégique de la Crimée et de la mer Noire dans le contexte actuel de la guerre en cours.


La situation en Ukraine demeure tendue, et les attaques continuent de causer des pertes humaines et des destructions, suscitant des préoccupations à l'échelle nationale et internationale. Les États-Unis, l'UE et d'autres acteurs internationaux surveillent de près l'évolution de la situation et cherchent des moyens de soutenir la résolution pacifique du conflit.

bottom of page