top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Intensification rizicole : distribution d'intrants agricoles pour deux régions


Le ministère de l'Agriculture et de l'Élevage s'engage pleinement dans la préparation des campagnes culturales 2023-2024 en apportant un soutien considérable aux exploitants agricoles familiaux. L'objectif est clair : assurer une intensification rizicole pour renforcer la sécurité alimentaire du pays.


Soutien aux agriculteurs

Dans le cadre de cet effort, des intrants agricoles essentiels ont été distribués dans deux régions productrices, à savoir Analamanga et Atsimo Andrefana. Cette distribution vise à soutenir les agriculteurs familiaux et à améliorer la productivité agricole.


Région Analamanga

Dans la région Analamanga, 1 056 paysans répartis dans les districts d'Ambohidratrimo, d'Avaradrano et de Manjakandriana ont bénéficié de ces intrants agricoles. Ils ont reçu 12,4 tonnes de semences de riz irrigué et pluvial, ainsi que de soja. De plus, 15,7 tonnes d'engrais NPK et 82 tonnes d'engrais biologiques ont été distribuées pour soutenir la croissance des cultures.


Région Atsimo Andrefana

La seconde région à bénéficier de cette initiative est Atsimo Andrefana, où 86 agriculteurs issus des quatre communes rurales du district de Beroroha ont été dotés de plus d'une tonne de semences de riz irrigué, de 1,7 tonne d'engrais chimiques et de 8,6 tonnes d'engrais biologiques.


Financement et partenariat

Cette action s'inscrit dans le cadre du projet PURPA (Projet d'Urgence pour le Renforcement de la Production Alimentaire), financé par la Banque Africaine de Développement. De plus, elle est le fruit d'un partenariat entre le ministère en charge de l'Agriculture et de l'Élevage et le groupe STOI, spécialisé dans l'agri-business. Ce partenariat favorise notamment l'agrégation agricole à Madagascar.


Objectif d'autosuffisance alimentaire

L'objectif global de ces distributions d'intrants agricoles est de parvenir à l'autosuffisance alimentaire à Madagascar tout en réduisant la dépendance du pays aux importations alimentaires. Le Fonds de Développement Agricole participe également à cette initiative pour faciliter l'accès des agriculteurs aux intrants nécessaires à l'intensification rizicole.


Rendements encourageants

Le projet PURPA vise à augmenter la production et la productivité en répondant aux besoins des entreprises agricoles familiales. Les résultats des campagnes culturales précédentes ont été prometteurs. Pour les producteurs de riz irrigué soutenus par le projet, un rendement de 4,15 tonnes par hectare a été enregistré. De même, les producteurs de riz pluvial ont atteint un rendement de 2,09 tonnes par hectare. Les producteurs de soja ont obtenu un rendement de 1,66 tonne par hectare, tandis que ceux de l'arachide ont atteint 1,11 tonne par hectare.


Utilisation de la digitalisation

Le projet PURPA utilise la digitalisation à travers le mécanisme de voucher et les cartes producteurs. Il travaille en partenariat avec les Boutiques Partenaires pour faciliter l'accessibilité des intrants aux producteurs. De plus, 235 Champs Ecoles Paysans ont été mis en place cette année dans les 20 régions d'intervention du projet pour renforcer les compétences agricoles des agriculteurs.


En conclusion, ces actions visent à renforcer le secteur agricole à Madagascar et à assurer une production alimentaire suffisante pour la population. L'engagement du gouvernement et des partenaires dans le projet PURPA est un pas important vers l'autosuffisance alimentaire et le développement durable du pays.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page