top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Interdiction des bizutages et contrôle des manifestations pour prévenir les affrontements étudiants

Dernière mise à jour : 11 sept.

Dans le but de prévenir les affrontements entre étudiants et la destruction des infrastructures, les bizutages sont désormais interdits dans les universités publiques et les IST. De plus, les manifestations culturelles et sportives doivent faire l'objet d'une demande d'autorisation préalable pour garantir leur sécurité et leur conformité aux règles en vigueur. Cette mesure vise à assurer un environnement étudiant sain et sécurisé pour tous.


Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a interdit formellement toute forme de bizutage et les manifestations culturelles et sportives basées sur les origines ethniques des étudiants dans les universités et instituts relevant de son autorité. Cependant, les festivals de danses traditionnelles mettant en valeur la culture malgache sont autorisés, mais une autorisation préalable doit être obtenue auprès des autorités compétentes pour organiser des activités culturelles et sportives.


Dimanche dernier, un affrontement entre étudiants a déclenché un incendie dans le Bloc 22 du Campus de l'Université de Mahajanga, suite à une rencontre sportive. Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a condamné cet acte et a demandé l'ouverture d'une enquête policière, ainsi que la prise de mesures nécessaires par la présidence de l'université conformément aux règles en vigueur. Ce n'est malheureusement pas un cas isolé, comme l'affrontement mortel entre étudiants de différentes tribus à l'université de Barikadimy en 2011.



3 vues0 commentaire
bottom of page