top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Iran : premières arrestations liées à l'intoxication des écolières

Le ministère iranien de l'Intérieur a fait savoir mardi que plusieurs personnes ont été arrêtées dans cinq provinces du pays, dans le cadre de l'enquête sur les intoxications ayant touché des centaines d'écolières depuis trois mois. Le vice-ministre de l'Intérieur, Majid Mirahmadi, a indiqué que les services de sécurité poursuivaient leur enquête.


Des élèves d'écoles de filles en Iran ont été victimes d'odeurs désagréables ou inconnues, entraînant des symptômes tels que la nausée, l'essoufflement et le vertige. Bien que certaines élèves aient été brièvement hospitalisées, aucune substance dangereuse n'a été détectée dans les examens médicaux. Le vice-ministre de l'Intérieur a accusé les auteurs de l'empoisonnement de vouloir fermer les écoles et de faire porter le blâme sur le système pour raviver les émeutes. Le président Raïssi a appelé les services de l'État à faire échouer le complot de l'ennemi. Les États-Unis et le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme des Nations unies ont appelé à une enquête crédible et indépendante sur cette affaire, tandis que la ministre allemande des Affaires étrangères a qualifié les informations de choquantes.


Le ministère iranien de l'Intérieur a annoncé mardi de premières arrestations dans le cadre de l'enquête sur la série d'intoxications qui a affecté plus de 5 000 écolières depuis novembre 2021. Plusieurs personnes ont été arrêtées dans cinq provinces, mais les autorités n'ont pas donné de détails sur leur identité ni leur présumée implication. Selon le communiqué du ministère, certaines de ces personnes ont des antécédents criminels, dont une implication dans les récentes émeutes. Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a réclamé des "peines sévères" contre les personnes coupables de ces "crimes impardonnables". La commission d'enquête parlementaire a révélé que plus de 230 établissements scolaires dans 25 provinces du pays étaient touchés.

Comments


bottom of page