top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Israël et Gaza : un conflit sans fin


Depuis plus de deux mois, Gaza est plongée dans un cycle infernal de violence où les pertes humaines, les blessures et les dégâts matériels se multiplient sans fin. Ce triste schéma semble ne montrer aucun signe d'arrêt. Le 8 décembre dernier, les États-Unis ont opposé leur veto à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU réclamant un "cessez-le-feu humanitaire immédiat". Cette décision, les isolant, a permis à Israël de prolonger son châtiment infligé à une population tout entière, reléguant ainsi l'humanité au second plan.


Un cycle de violences sans perspective de fin

La région de Gaza vit dans une spirale de souffrance, où chaque jour apporte son lot de tragédies. Les pertes en vies humaines s'accumulent, les blessures se multiplient et les infrastructures sont réduites en décombres. Malheureusement, aucune lueur d'espoir ne semble pointer à l'horizon pour mettre un terme à cette tragédie.


Le veto américain et l'impasse humanitaire

Le veto des États-Unis à la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU a privé la population de Gaza d'une pause bien nécessaire dans ce cycle destructeur. Ce geste a prolongé les souffrances, repoussant toute chance d'instaurer un cessez-le-feu humanitaire salvateur pour les habitants de cette région déchirée par les conflits.


La poursuite d'une tragédie dévastatrice

La décision du veto américain a déclenché une indignation face à la persistance de ce drame humanitaire. Cette tragédie, qui perdure, ne fait que souligner la complexité du conflit et la difficulté de trouver une résolution pacifique et durable. La population de Gaza demeure ainsi prise au cœur d'une situation où l'urgence humanitaire semble être reléguée au second plan.


bottom of page