top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Jézabel Couppey-Soubeyran sur l'union monétaire européenne : un projet inachevé





Dans sa récente chronique, Jézabel Couppey-Soubeyran, économiste éminente, souligne une problématique majeure au cœur de l’Union européenne : l'union monétaire incomplète. Selon elle, les États partageant l’euro, mais pas leur budget ni leur fiscalité, créent des tensions et des inefficacités au sein de l'union.


Un défi structurel pour l'Europe

L'Europe, avec son euro partagé parmi plusieurs nations, se trouve dans une situation unique où la politique monétaire est centralisée mais la politique fiscale reste fragmentée. Cette configuration entraîne une absence de coordination fiscale et budgétaire suffisante, ce qui selon Couppey-Soubeyran, handicape l'Europe face à des géants économiques comme les États-Unis et la Chine.


La vision de Couppey-Soubeyran

Couppey-Soubeyran argue que pour que l’Europe reste attrayante pour les épargnants et les investisseurs, elle doit offrir plus qu'une monnaie stable ; elle nécessite une capacité budgétaire propre et puissante. Cette perspective suggère un pas vers plus d'intégration fiscale et budgétaire, qui sécuriserait les actifs européens et renforcerait la position économique de l'Union sur la scène mondiale.


Renforcer l'union à travers des réformes

La Commission européenne semble reconnaître ces enjeux, comme le montre l'implication de figures telles qu'Enrico Letta et Mario Draghi. Letta a récemment présenté un rapport sur la réforme du marché unique européen, et Draghi discutera bientôt de la compétitivité de l'UE. Ces efforts visent à moderniser et à réformer l'Union afin de prévenir un décrochage économique par rapport à d'autres grandes puissances.


La proposition de Couppey-Soubeyran résonne comme un appel urgent à compléter l'union monétaire par une intégration fiscale et budgétaire accrue. Alors que l'Europe se dirige vers des défis économiques et sociaux croissants, la mise en place d'une véritable union fiscale et budgétaire pourrait non seulement stabiliser mais aussi dynamiser l'économie européenne dans son ensemble.

0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page