top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Jane Stanford ?



Jane Stanford, née le 25 août 1828 à Albany, New York, a laissé une empreinte indélébile dans l'histoire de l'éducation américaine. Cofondatrice de l'Université Stanford avec son mari, Leland Stanford, elle a transformé son deuil personnel en un legs durable, établissant une des institutions les plus prestigieuses des États-Unis en mémoire de leur fils unique, Leland Stanford Jr., décédé prématurément.


De l'Albany Academy for girls à la cofondation d'une université

Éduquée à l'Albany Academy for Girls, Jane Stanford possédait une compréhension profonde de l'importance de l'éducation. Son mariage en 1850 avec Leland Stanford, qui deviendrait un magnat des chemins de fer et gouverneur de Californie, a placé Jane au cœur des cercles d'influence de l'époque, où elle a cultivé une vision philanthropique qui allait définir son héritage.


La tragédie personnelle devenant une mission éducative

La vie des Stanford a été bouleversée par la mort tragique de leur fils Leland Jr. à l'âge de 16 ans, des suites de la typhoïde. Ce drame a incité le couple à utiliser leur fortune pour fonder une université qui perpétuerait sa mémoire. En 1885, l'Université Stanford ouvrait ses portes sur ce qui était alors la ferme Palo Alto de la famille, avec une mission d'accessibilité et d'innovation éducative.


Leadership et défis

Après la mort de son mari en 1893, Jane Stanford prit un rôle plus actif dans la gestion de l'université, devenant même présidente du conseil d'administration. Elle a surmonté de nombreux défis, y compris des difficultés financières et des controverses académiques, pour assurer la survie et la prospérité de l'institution. Son livre, Address Upon Her Inauguration as President of the Board of Trustees of the Leland Stanford Junior University, reflète sa détermination et sa vision pour l'université.


Un héritage d'éducation et de philanthropie

Jane Stanford est décédée le 28 février 1905 à O‘ahu, Hawaï, mais son influence sur l'éducation et la philanthropie perdure. L'Université Stanford reste un monument à la résilience et à la générosité de Jane, symbolisant sa croyance inébranlable dans le pouvoir transformateur de l'éducation. Elle a non seulement honoré la mémoire de son fils mais a également enrichi les vies de milliers d'étudiants et éducateurs à travers le monde.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page