top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

JIRAMA Madagascar: Pertes techniques et factures impayées en tête

La JIRAMA doit récupérer 200 milliards Ar. en factures impayées et a subi des pertes techniques de 150 milliards Ar.

La compagnie nationale d'électricité et d'eau, la JIRAMA, a été au centre de deux discussions lors du conseil des ministres. La première concerne l'externalisation du recouvrement des recettes de la JIRAMA, car le montant total des factures impayées par ses abonnés s'élève à 200 milliards Ar. au cours des cinq dernières années, plus précisément entre 2018 et 2022. Un service spécialisé dans le recouvrement sera mis en place, et si nécessaire, un consultant sera sollicité pour apporter son expertise.La deuxième discussion, venant du ministère de l'Énergie et des Hydrocarbures, porte sur la gestion des pertes techniques de distribution d'électricité, qui sont estimées à 30%, bien au-dessus de la moyenne mondiale qui se situe entre 10% et 15%. Comparée aux autres compagnies d'électricité dans le monde, la JIRAMA enregistre deux à trois fois plus de pertes techniques, représentant une perte annuelle de 150 milliards Ar.


Afin de remédier à ces problèmes, un appel à manifestation d'intérêt sera lancé pour trouver une entreprise possédant une expertise mondiale en matière de digitalisation. Le marché public sera attribué via un contrat EPC F (Engineering Procurement Construction), avec la signature entre l'attributaire et le maître d'ouvrage devant avoir lieu au plus tard sept jours après la réception de la décision d'attribution définitive par le candidat retenu. Il reviendra à ce dernier de trouver le financement nécessaire, de sorte que l'État n'aura pas à débourser de l'argent, évitant ainsi d'aggraver davantage la situation financière précaire de la JIRAMA, qui se trouve actuellement plongée dans le noir, au point que la relation entre la compagnie et les abonnés en souffre.

bottom of page