top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Joe Biden aux célébrations du D-Day : « ne pas soutenir l’Ukraine serait oublier notre histoire »

Lors des commémorations des 80 ans du Débarquement en Normandie, le président américain Joe Biden et le président français Emmanuel Macron ont profité de cette occasion pour exprimer leur soutien indéfectible à l'Ukraine et à son président Volodymyr Zelensky, face à l'agression russe.



La cérémonie du 6 juin 2024 a débuté sur la plage d’Omaha Beach, à Saint-Laurent-sur-Mer, avec des applaudissements nourris pour les vétérans de la Seconde Guerre mondiale. Ces héros ont été accueillis avec respect et émotion, bien avant l’arrivée des chefs d’État et de gouvernement. Le moment a été marqué par une ambiance de recueillement et de gratitude pour ceux qui ont combattu pour la liberté en 1944.


La présence symbolique de Volodymyr Zelensky

Volodymyr Zelensky, accompagné de son épouse, a été reçu par Emmanuel Macron et son épouse, renforçant le message de solidarité envers l'Ukraine. Sa présence, presque normale en dépit du contexte de guerre en Ukraine, a été particulièrement significative. Zelensky a échangé quelques mots avec les autres dirigeants présents, soulignant les parallèles entre les sacrifices du passé et les défis actuels de son pays face à l'invasion russe.


Le message de Joe Biden

Joe Biden, dans son discours, a rappelé l’importance de ne pas détourner le regard de l'Ukraine. « Détourner le regard de l’Ukraine serait oublier ce qui s’est passé ici », a-t-il déclaré, insistant sur le devoir de mémoire et la nécessité de soutenir les combats pour la liberté et la souveraineté. Biden a souligné que les leçons de la Seconde Guerre mondiale restent pertinentes aujourd’hui, face aux menaces contemporaines.


Une célébration sécurisée et bien organisée

La commémoration a été marquée par une sécurité renforcée, avec 43 000 agents déployés pour assurer le bon déroulement des événements. Les imposants navires de guerre ancrés à l’horizon et l’interdiction de la circulation sur la voie rapide entre Caen et la côte ont ajouté à la solennité de l’occasion. Malgré ces mesures de sécurité rigoureuses, l’atmosphère est restée printanière et bon enfant, avec une organisation impeccable.


Des allers-retours entre passé et présent

La cérémonie a été empreinte de constants allers-retours entre le passé douloureux du Débarquement et les déchirements actuels en Ukraine. Les discours ont rappelé les sacrifices des alliés pour repousser l’occupant nazi et ont souligné l’importance de rester unis face aux menaces modernes. Emmanuel Macron et Joe Biden ont tous deux insisté sur la nécessité de tirer des leçons de l’histoire pour guider les actions présentes et futures.


Un appel à la solidarité internationale

Les célébrations ont également servi à renforcer les liens transatlantiques et à montrer un front uni contre l’agression. Les leaders présents ont réitéré leur engagement à soutenir l’Ukraine jusqu’à ce que la paix soit rétablie. Ils ont également appelé la communauté internationale à maintenir la pression sur la Russie et à soutenir les efforts de reconstruction et de résistance ukrainiens.


Les commémorations des 80 ans du Débarquement ont été un moment de réflexion profonde et d’engagement renouvelé envers les valeurs de liberté et de démocratie. En soulignant les parallèles entre les luttes passées et présentes, les dirigeants ont rappelé l’importance de la solidarité internationale face aux défis globaux. Le message de Joe Biden et Emmanuel Macron résonne comme un appel à ne jamais oublier les leçons du passé et à continuer à défendre la liberté et la justice partout dans le monde.

2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page