top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Joe Biden veut éviter une "Guerre froide" avec la Chine après l'abattage de objets volants.

Joe Biden a déclaré que la décision de détruire l'aéronef envoyait "un message clair" selon lequel toute violation de la souveraineté américaine était inadmissible.


Le président américain Joe Biden a exprimé sa volonté de "continuer à parler avec la Chine" et d'éviter une nouvelle "Guerre froide" lors de son discours sur l'abattage d'un ballon chinois et de trois "objets" volants non identifiés au-dessus des États-Unis. Bien que Washington ait assuré que le ballon chinois menait une mission d'espionnage, Pékin a déclaré qu'il s'agissait d'un ballon de recherche météo involontairement dérivé dans l'espace aérien américain. Joe Biden a déclaré que la décision de détruire l'aéronef envoyait "un message clair" selon lequel toute violation de la souveraineté américaine était inadmissible.


Le président américain a reconnu que les trois "objets" détruits étaient probablement liés à des entreprises privées, des activités de loisirs ou des institutions de recherche scientifique et qu'il n'y avait "rien pour l'instant" qui prouvait qu'ils étaient liés au programme chinois de ballons espions ou à des engins de surveillance d'un autre pays. Cependant, il a demandé à son administration de dresser un "meilleur inventaire" des objets volants dans le ciel américain et a établi un dialogue avec les alliés des États-Unis sur le programme d'espionnage de la Chine.


Les débris des "objets" volants abattus feront l'objet d'une analyse pour déterminer leur nature, leur usage ou leur provenance, mais les opérations de récupération s'annoncent incertaines, car ils ont été abattus au-dessus d'eaux gelées ou dans des zones reculées. Le discours de Joe Biden intervient alors que les relations diplomatiques entre les États-Unis et la Chine se sont envenimées ces dernières semaines, les deux pays s'accusant mutuellement d'espionnage.

3 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page