top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Journalistes emprisonnés au Soudan du Sud pour avoir diffusé une vidéo de Salva Kiir

Deux journalistes sont toujours en détention au Soudan du Sud après la diffusion d'une vidéo virale du président Salva Kiir, où une tache sombre sur sa jambe gauche laisse supposer qu'il aurait uriné pendant une cérémonie officielle, provoquant un grand scandale.


Au Soudan du Sud, sept journalistes de la télévision publique South Sudan Broadcasting Corporation (SSBC) ont été arrêtés en janvier pour avoir divulgué une vidéo controversée du président Salva Kiir. Cinq d'entre eux ont été libérés depuis, mais deux restent derrière les barreaux sans avoir été formellement inculpés. Patrick Oyet, président de l'Union des journalistes du Soudan du Sud, demande leur libération immédiate, dénonçant une violation de la loi. Les autorités invoquent des soupçons et la nécessité de les interroger, mais Patrick Oyet rappelle que la loi prévoit une détention maximale de 24 heures et qu'au-delà, une procédure judiciaire doit être engagée.


Face à cette situation, l'Union des journalistes du Soudan du Sud exige que les deux journalistes encore incarcérés soient libérés conformément à la loi ou traduits en justice s'ils doivent répondre de leurs actes. Le président de l'Union déplore le fait que l'un d'entre eux soit en prison depuis plus de deux mois et l'autre depuis plus d'un mois, sans avoir été inculpés de quelque délit que ce soit. Cette situation est inacceptable et doit cesser, insiste Patrick Oyet.

5 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page