top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

L'économie rurale malgache : enjeux politiques pour un travail décent


La participation de Madagascar à l'Académie sur le Développement Rural à Turin suscite des discussions politiques animées au sein du pays. Cette académie, organisée par le Centre International de Formation de l'Organisation Internationale du Travail, se penche sur des stratégies pour promouvoir le travail décent dans l'économie rurale. La délégation malgache, dirigée par le secrétaire général du ministère de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, ainsi que la représentante de la ministre Rahantanirina Gabriella Vavitsara, participe activement à ces discussions cruciales.


L'agenda 2030 et l'avenir du travail

L'Académie vise à fournir des perspectives essentielles pour la mise en œuvre de l'Agenda 2030 et de l'Avenir du Travail. Elle met l'accent sur la nécessité de promouvoir le travail décent dans les zones rurales en vue d'un développement durable. Cette vision s'inscrit dans le contexte actuel où il est impératif de renforcer la résilience des populations rurales et de favoriser l'augmentation des revenus des travailleurs ruraux tout en créant des emplois décents pour tous.


Le programme pays pour le travail décent (PPTD)

La formation dispensée lors de cette académie revêt une importance cruciale dans le cadre du Programme Pays pour le Travail Décent (PPTD) de Madagascar. Ce programme met l'accent sur la transition de l'économie informelle vers l'économie formelle, une étape essentielle pour assurer le bien-être des travailleurs ruraux. Les responsables politiques malgaches doivent élaborer des stratégies pour faciliter cette transition tout en garantissant la sécurité des travailleurs et la croissance économique.


Les défis politiques

La question du travail décent dans l'économie rurale soulève des défis politiques importants. Les responsables politiques doivent trouver un équilibre entre la protection des droits des travailleurs et la promotion de la croissance économique. Ils doivent également s'attaquer aux problèmes de la pauvreté rurale et de la migration vers les zones urbaines, en offrant des incitations pour que les jeunes restent dans leurs communautés d'origine.


Le rôle des acteurs locaux

Un autre aspect crucial de ce débat politique concerne le rôle des acteurs locaux, notamment les autorités communales et les organisations de la société civile. Ils sont en première ligne pour mettre en œuvre les politiques visant à promouvoir le travail décent dans les zones rurales. Leur engagement et leur capacité à mobiliser les ressources locales sont essentiels pour le succès de ces initiatives.


En conclusion, l'exploration des stratégies pour un travail décent dans l'économie rurale malgache est devenue une question politique brûlante. Les décideurs politiques sont confrontés à la tâche complexe de promouvoir la croissance économique tout en garantissant la sécurité et le bien-être des travailleurs ruraux. Le débat politique autour de ces questions continuera de façonner l'avenir de Madagascar dans les années à venir.

bottom of page