top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'abaya en France : entre tradition et religion



La récente déclaration de Gabriel Attal, ministre de l'éducation nationale, concernant l'interdiction du port de l'abaya à l'école en France, a déclenché un débat national. Le sujet central tourne autour de savoir si l'abaya est un simple vêtement traditionnel ou un signe ostensiblement religieux.


Origines et Caractéristiques de l'abaya

L'abaya trouve ses racines dans la tradition du golfe Persique. C'est un manteau ample qui couvre le corps de la tête aux pieds. Sa simplicité et sa sobriété le différencient d'autres vêtements similaires comme la djellaba d'Afrique du Nord, plus colorée, ou le qamis d'Afrique de l'Ouest, aux lignes plus nettes.


La Controverse autour de l'Abaya

Le débat en France concernant l'abaya trouve son origine dans une augmentation notable des atteintes à la laïcité en milieu scolaire. Historiquement, en Arabie Saoudite, l'abaya était portée par les Bédouins comme vêtement traditionnel. Cependant, à la suite des bouleversements politiques et religieux des années 1970 dans le pays, son port est devenu une obligation pour les femmes, le plaçant ainsi au cœur de la polémique entre tradition et religion.


Perspectives françaises sur l'abaya

Pour certains en France, l'abaya est perçue comme un symbole religieux, une conséquence possible de l'influence croissante du courant wahhabite. Toutefois, le Conseil français du culte musulman propose une vision différente, voyant l'abaya davantage comme une tendance vestimentaire. Selon un guide sur la laïcité à l'école publié en 2021, c'est le contexte et l'intention derrière le port d'un vêtement qui déterminent sa connotation religieuse.


Comparaison internationale

Il est intéressant de noter que l'Arabie saoudite, berceau de l'abaya, a pris des mesures restrictives concernant son port, notamment lors des examens. Ces mesures font partie d'un ensemble de réformes visant à moderniser le pays.


Le débat sur l'abaya en France met en lumière la difficile distinction entre culture et religion. Alors que certains voient l'abaya comme un vêtement culturel, d'autres le considèrent comme un signe religieux. La question demeure : comment équilibrer respect des traditions et principes républicains ? La manière dont la France aborde cette question pourrait servir de référence pour d'autres pays confrontés à des défis similaires en matière de laïcité et de diversité culturelle.

7 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page