top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

L'Assainissement en Madagascar : un défi persistant


L'accès équitable à l'hygiène et à un assainissement durable demeure un défi majeur à Madagascar, où une grande partie de la population continue de pratiquer la défécation à l'air libre. Près de 40 % de la population malgache n'a pas accès à des installations sanitaires adéquates, ce qui a des conséquences dramatiques pour l'environnement et la santé publique.


Un atelier pour analyser les enjeux du secteur de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (EAH)

Le ministère de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hygiène (MEAH), en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), a récemment organisé un atelier de trois jours pour analyser les obstacles qui entravent le secteur de l'EAH à Madagascar. L'objectif principal de cet atelier était d'améliorer l'efficacité des ressources du secteur afin de parvenir à des résultats durables et équitables dans le développement des infrastructures, tout en tenant compte des défis posés par le changement climatique.


Défécation à l'air libre : un problème environnemental et de santé

Selon le communiqué conjoint du MEAH et de l'UNICEF, près de 40 % de la population malgache pratique encore la défécation à l'air libre, ce qui équivaut à environ dix millions de personnes. Cette pratique a des conséquences dramatiques pour l'environnement, contribuant à la contamination des ressources en eau et à la dégradation des écosystèmes. De plus, elle pose un grave risque pour la santé publique, en favorisant la propagation de maladies hydriques.


Les défis persistants

Le secteur de l'EAH à Madagascar est confronté à des défis persistants. Les programmes visant à améliorer les conditions de vie des populations ne parviennent pas à assurer une durabilité à long terme. Jusqu'à 63 % des infrastructures d'approvisionnement en eau deviennent inopérantes deux à cinq ans après leur mise en place, selon le MEAH et l'UNICEF. Cette absence de durabilité a des conséquences graves sur les individus, les économies et l'environnement. Elle constitue également un obstacle majeur à l'accès universel aux services d'EAH, compromettant ainsi la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) 6.1 et 6.2.


Vers des solutions durables

Cet atelier a réuni divers acteurs, notamment des représentants du gouvernement, de la société civile, du secteur privé et des communautés locales, afin d'identifier les défis du secteur et leurs causes profondes. L'objectif était également de proposer des solutions appropriées pour garantir la durabilité des infrastructures liées à l'EAH. La recherche de solutions durables est essentielle pour résoudre ce défi persistant de l'assainissement à Madagascar et améliorer la qualité de vie de la population tout en préservant l'environnement.

bottom of page