top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'Australie menace Twitter d'amende pour la haine en ligne

Twitter est sous la menace d'une amende de la part de l'Australie en raison de son incapacité à réguler les contenus haineux en ligne.

L'Australie a récemment intensifié sa lutte contre la haine en ligne en adressant une sérieuse mise en garde à Twitter. Le pays a accordé à la plateforme un délai de 28 jours pour démontrer de manière tangible ses mesures de régulation de ce contenu problématique, faute de quoi une amende colossale de près d'un demi-million de dollars par jour de retard sera imposée. Julie Inman Grant, responsable de l'agence australienne de la sécurité en ligne (eSafety), a souligné cette sanction imminente dans un communiqué, rapporté par l'AFP. Si Twitter ne parvient pas à se conformer aux attentes fixées avant la date limite, il pourrait donc être contraint de payer une amende quotidienne s'élevant à 475 000 dollars (432 000 euros).


Cette mesure draconienne s'inscrit dans la volonté de l'Australie de faire face aux contenus haineux qui prolifèrent en ligne. Les autorités du pays souhaitent voir une réelle volonté de la part des plateformes numériques de lutter contre ces abus, et Twitter est actuellement en première ligne de cette bataille. Les enjeux sont de taille pour la plateforme de médias sociaux, qui doit prendre des mesures concrètes pour réguler et éliminer efficacement les contenus haineux sous peine de lourdes conséquences financières. Alors que la pression s'accentue sur les géants de la technologie pour protéger leurs utilisateurs, il reste à voir comment Twitter répondra à cette injonction australienne et si cela entraînera des changements significatifs dans sa politique de modération de contenu.

1 vue0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page