top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

L'Espagne fait son retour dans la Ligue des nations tandis que la Croatie doit encore patienter

Dans une finale palpitante de la Ligue des nations, l'Espagne réaffirme sa suprématie après plus de dix ans.

L'Espagne fait un retour éclatant vers les sommets du football mondial, plus de dix ans après avoir dominé le monde avec ses victoires consécutives à l'Euro 2008, à la Coupe du Monde 2010 et à l'Euro 2012. Cette fois-ci, c'est dans la Ligue des nations que la "Roja" s'est illustrée, remportant la finale contre la Croatie au bout d'une séance de tirs au but intense (0-0, 5 t.a.b. à 4), disputée dimanche à Rotterdam. Malheureusement pour la Croatie, qui avait déjà laissé échapper l'or au Mondial 2018, elle doit encore se contenter de la médaille d'argent malgré sa réputation de spécialiste des tirs au but.


La victoire de l'Espagne marque également une revanche pour son nouveau sélectionneur, qui était déjà menacé après seulement deux matches à la tête de l'équipe nationale, suite à une défaite contre l'Écosse (0-2). Cependant, il a réussi à remporter un trophée dès sa quatrième compétition à la tête de la sélection. La génération de joueurs espagnols, dirigée par Luis Enrique et soutenue par de la Fuente, s'est imposée avec brio dans une ambiance électrique, ponctuée par les chants passionnés des Croates. Ces derniers, malgré leur déception, peuvent se consoler avec le titre officieux de meilleur public d'Europe. Ils espèrent également que leur capitaine emblématique, Luka Modric, âgé de 37 ans, ne prendra pas sa retraite internationale sur cet échec. Malgré une finale qui n'a pas tenu toutes ses promesses en termes de spectacle, l'Espagne a prouvé qu'elle était de retour sur la scène internationale en battant les spécialistes croates.

Comments


bottom of page