top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'ex-ministre de la Santé du Royaume-Uni aurait ignoré les conseils des spécialistes sur le Covid-19

Le Royaume-Uni a été durement touché par la pandémie de Covid-19, enregistrant plus de 3000 décès par million d'habitants. Alors qu'une enquête vise le gouvernement conservateur de Boris Johnson pour sa gestion de la crise, le tabloïd Daily Telegraph révèle que l'ancien ministre de la Santé aurait ignoré les conseils des spécialistes, comme en témoignent des messages récemment dévoilés.


Selon le Daily Telegraph, l'ancien ministre de la Santé du Royaume-Uni, Matt Hancock, aurait ignoré les conseils du médecin-chef en matière de dépistage du Covid-19 dans les maisons de retraite. Le journal a eu accès à 100 000 messages WhatsApp échangés par Hancock avec ses collaborateurs, les autres membres du gouvernement et ses conseillers. Les messages montrent que Hancock avait retardé les tests pour toutes les personnes entrant en maison de retraite, craignant que cela ne compromette son objectif de réaliser 100 000 tests par mois pour le grand public britannique. Les messages révèlent également son manque d'attention aux restrictions de visite dans les maisons de retraite, malgré les objections de ses collaborateurs. Le Royaume-Uni a enregistré la mort de 46 000 résidents d'Ehpad dus au Covid-19.


Le ministre de la Santé britannique de l'époque, Matt Hancock, a transmis des messages WhatsApp à une journaliste du Daily Telegraph, Isabelle Oakeshott, qui avait travaillé avec lui sur ses mémoires, Journaux d'une pandémie. Oakeshott a brisé son accord de confidentialité pour publier les « Lockdown Files », révélant des informations critiques sur la gestion de la pandémie par Hancock et son équipe. Les porte-paroles de Hancock ont critiqué les méthodes d'Oakeshott, affirmant qu'il n'a pas eu l'opportunité de se défendre car il a été prévenu tard le soir de la veille de la publication. Hancock a déclaré qu'Oakeshott n'a pas évoqué tout ce qui s'est passé en périphérie des messages WhatsApp, comme les réunions au cours desquelles il a appris que le dépistage universel en maison de retraite n'était pas faisable. Hancock est toujours député aujourd'hui.


Une enquête indépendante examine actuellement la réponse du gouvernement britannique à la pandémie de Covid-19, mais elle est en retard et certains craignent que les principales conclusions n'arrivent trop tard pour être utiles. Cette enquête a déjà exclu plusieurs axes, dont les inégalités raciales. Certains, comme la journaliste Isabelle Oakeshott, ont décidé de publier des informations avant que l'enquête ne soit terminée, en raison de cette lenteur et des craintes que les principaux acteurs ne soient plus en poste lorsque les conclusions seront rendues.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page