top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

L'horreur à Hroza : 51 morts dans un bombardement


Dans un acte de violence qui a choqué la communauté internationale, le village de Hroza, situé dans l'est de l'Ukraine, a été la cible d'un bombardement meurtrier. Le bilan tragique fait état de 51 victimes, dont un enfant, ainsi que six blessés.


L'attaque a été lancée lors d'une réunion qui se tenait en marge des funérailles d'un résident du village. Le bombardement a totalement détruit un magasin et un café qui étaient bondés, avec une soixantaine de personnes présentes. Le ministre de l'intérieur ukrainien, Ihor Klymenko, a confirmé ces informations lors d'une déclaration télévisée, précisant que le missile balistique Iskander serait à l'origine de cette tragédie.


Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, n'a pas tardé à réagir, partageant des images déchirantes des victimes et accusant la Russie d'être derrière cet "acte de terrorisme délibéré".


Rustem Umerov, le ministre ukrainien de la défense, a quant à lui souligné l'urgence pour l'Ukraine de renforcer ses systèmes de défense antiaérienne face à ces menaces croissantes.


La réaction internationale a été unanime. L'Organisation des Nations unies a vigoureusement condamné l'attaque, tandis que la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, la qualifiait d'"effroyable". Cette dernière a également rappelé l'importance de soutenir l'Ukraine dans ces moments difficiles, le président américain, Joe Biden, étant actuellement en pourparlers avec le Congrès pour obtenir une aide financière supplémentaire en faveur du pays.


Alors que la situation en Ukraine continue de se détériorer, ce bombardement souligne la nécessité d'une intervention diplomatique pour mettre fin à cette violence sans fin et ramener la paix dans la région.

bottom of page