top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'inflation persistante aux États-Unis compromet les espoirs de réduction des taux de la Fed



La hausse des prix à la consommation aux États-Unis continue de s'accélérer, atteignant 3,5 % sur un an en mars, ce qui éloigne les espoirs d'une réduction rapide des taux par la Réserve fédérale (Fed).


Dégradation continue de l'inflation

Les chiffres de l'inflation publiés en mars ont dépassé les attentes, avec une augmentation des prix de 3,5 % sur un an, dépassant les 3,2 % enregistrés en février. Cette tendance à la hausse s'est accélérée mois après mois, passant de 0,1 point en octobre à 0,4 point en mars, avec une augmentation particulièrement marquée dans les services, atteignant 5,4 % sur un an.


Incertitude quant à la politique monétaire de la Fed

L'ancien secrétaire au Trésor, Larry Summers, a mis en garde contre la possibilité que la prochaine action de la Fed soit une hausse plutôt qu'une baisse des taux. Cette inflation persistante rend peu probable une réduction du taux directeur de la Fed, actuellement supérieur à 5,25 %. Les créations d'emplois plus élevées que prévu en mars renforcent cette perspective, laissant entendre que la Fed n'a pas l'intention de baisser les taux lors de sa réunion de juin.


Changement de perspective sur la politique monétaire

La Fed, qui avait initialement été anticipée pour plusieurs baisses de taux cette année, pourrait désormais se diriger vers une politique plus stricte, avec peut-être seulement une ou deux baisses envisagées après les élections générales de novembre. Cette évolution contraste avec les attentes antérieures et souligne les défis posés par une inflation persistante.


0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page