top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'ombre de l'ORTF plane sur l'audiovisuel public français



L'historien Jean-Noël Jeanneney sonne l'alarme contre le retour d'une idée dépassée : la fusion des entités audiovisuelles publiques françaises, notamment France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l'Institut National de l'Audiovisuel (INA). Cette proposition, récemment ravivée par les déclarations de la ministre de la culture Rachida Dati, suscite des inquiétudes quant à son impact sur la diversité et l'indépendance des médias.


Une résurgence inattendue

Alors que la pandémie de Covid-19 semblait avoir éloigné cette idée controversée, les récentes déclarations de Rachida Dati indiquent une volonté politique de la mettre en œuvre. L'objectif affiché est de créer un audiovisuel public unifié, mais les motivations et les implications d'une telle fusion soulèvent des interrogations.


Les doutes de l'historien

Jean-Noël Jeanneney exprime des doutes quant à la viabilité et aux conséquences d'une telle fusion. Il rappelle les précédentes actions du gouvernement, notamment la réduction symbolique de la redevance audiovisuelle, qui ont été perçues comme des signes de mépris envers le secteur public de l'audiovisuel. Dans ce contexte, il est légitime de remettre en question la promesse d'un audiovisuel public "fort, puissant, préservé" avancée par Rachida Dati.


Un retour en arrière redouté

L'ancien ministre de la culture, Franck Riester, avait fait de cette fusion une priorité, mais son projet est désormais critiqué comme un retour aux jours sombres de l'ORTF. Cette entité, qui contrôlait étroitement les médias publics français, a souvent été associée à une censure et à un manque d'indépendance éditoriale, soulevant ainsi des craintes quant à la liberté d'expression dans un système médiatique unifié.


Prudence et vigilance

Face à cette résurgence de l'idée de fusion des entités audiovisuelles publiques, Jean-Noël Jeanneney appelle à la prudence et à la vigilance. Il met en garde contre les risques pour la diversité des opinions et l'indépendance éditoriale, soulignant l'importance de préserver un paysage médiatique pluraliste et démocratique en France.


0 vue0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page