top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

L'or profite des secousses dans le secteur bancaire

En tant que valeur refuge pour les investisseurs, l'or a franchi la barre des 2 000 dollars l'once cette semaine grâce aux turbulences dans le secteur bancaire, et son appréciation pourrait se poursuivre si la hausse des taux ralentit au cours de l'année à venir. De plus, les achats des banques centrales continuent de le soutenir.


Le secteur bancaire en difficulté aux États-Unis et en Suisse a provoqué un regain d'intérêt pour l'or. Suite aux faillites de trois banques américaines, dont la Silicon Valley Bank en Californie, ainsi qu'à l'effondrement du Credit Suisse en Suisse, racheté par sa compatriote UBS, les investisseurs ont cherché refuge dans l'or, craignant une crise bancaire plus large. Le mercredi, sur le marché à terme des métaux précieux de New York, le prix de l'once d'or (31,1 grammes) avait augmenté de 1,70% pour se situer à 1 982,8 dollars. Au début de la semaine, le prix avait même atteint 2 009 dollars en séance, et depuis fin octobre 2022, son prix a augmenté de près de 33%.


L'or, qui est une valeur refuge pour les investisseurs, a bénéficié de l'instabilité du secteur bancaire. Les investisseurs ont cherché à se protéger des risques bancaires en se tournant vers des actifs plus sûrs tels que l'or. Cette demande accrue pour l'or a entraîné une augmentation de son prix, qui a dépassé les 2 000 dollars l'once en début de semaine. Si la hausse des taux marque le pas au cours de l'année, l'or pourrait atteindre 2 050 dollars, selon certains experts. De plus, les achats des banques centrales continuent de soutenir l'or, qui reste un investissement attractif pour les investisseurs cherchant à se protéger contre les risques économiques et financiers.

Comments


bottom of page