top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'UE s'engage à fournir à l'Ukraine des obus dans un contexte d'urgence.

Un milliard d'euros sera consacré aux munitions, soit le double du montant évoqué lors du sommet précédent.



Les ministres de la Défense de l'Union européenne ont tenu une réunion à Stockholm pour discuter de l'urgence de fournir des armes à l'Ukraine, en se concentrant sur les obus dont le pays a un besoin criant. Bien que le débat sur les munitions ait été éclipsé par les demandes d'autres équipements militaires, telles que des chars lourds et des avions de combat, lors du dernier sommet européen, les Vingt-Sept ont convenu qu'il était nécessaire de satisfaire les besoins les plus urgents, notamment en termes d'obus. Un milliard d'euros sera consacré aux munitions, soit le double du montant évoqué lors du sommet précédent.


La question de la fourniture d'obus sera tranchée le 20 mars par les ministres des Affaires étrangères, avec en vue un doublement de la somme à deux milliards d'euros. Avec la première tranche de financement, l'UE pourrait fournir environ 250 000 obus à l'Ukraine, soit le quart de ce dont le pays a besoin, selon le ministre de la Défense Oleksiï Reznikov. Les obus de 155 mm sont particulièrement recherchés, mais l'UE souhaite également fournir des munitions de petit calibre.


Cependant, après presque trente ans de réduction des dépenses militaires, l'industrie de l'armement de l'UE a besoin de garanties tangibles que les commandes seront au rendez-vous pour les décennies à venir. Le commissaire européen chargé des questions de Défense a même appelé à construire « une économie de guerre ». Les Européens affirment avoir suffisamment de munitions dans leurs stocks respectifs, mais les besoins croissants de l'Ukraine nécessitent une augmentation de la production, ce qui pourrait avoir des conséquences à long terme pour l'industrie de l'armement de l'UE.

9 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page