top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

La BAD accorde 8,2 milliards de dollars aux pays membres, Madagascar bénéficiaire privilégié

La Banque africaine de développement (BAD) a alloué 8,2 milliards de dollars américains pour soutenir financièrement ses pays membres à travers des sources extérieures de financement.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) s'impose aujourd'hui comme l'un des principaux bailleurs de fonds en faveur des pays africains. Parmi les nations bénéficiaires, Madagascar occupe une place privilégiée en raison de ses priorités qui se rejoignent avec celles de l'institution financière. Toutefois, la BAD a récemment fait état d'un ralentissement de la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de Madagascar, avec une augmentation de seulement 3,8 % en 2022 par rapport à 4,8 % en 2021. Ce phénomène s'explique en grande partie par l'inflation, la hausse des prix des carburants et les tensions géopolitiques qui ont marqué l'année. Les effets persistants de la pandémie de Covid-19, l'impact grandissant des changements climatiques et les conditions météorologiques défavorables ont également joué un rôle dans cette baisse de la croissance économique.


Malgré ce contexte difficile, le Groupe de la BAD a maintenu son engagement envers les pays africains, en démontrant sa résolution à travers des actions ciblées pour renforcer la résilience sur tout le continent. Les engagements financiers de la BAD ont connu une augmentation significative en 2022, atteignant 8,2 milliards de dollars américains, dépassant ainsi les chiffres des deux années précédentes (6,3 milliards de dollars américains en 2021 et 6 milliards de dollars américains en 2020) et se rapprochant du niveau de 2019 (10,1 milliards de dollars américains). Cette tendance témoigne d'une inversion presque complète de l'impact négatif de la pandémie de Covid-19 sur les financements accordés ces dernières années.

Comments


bottom of page