top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La baisse continue de la natalité en France : 621 691 naissances enregistrées en 2023


La tendance à la baisse de la natalité persiste en France, avec des chiffres révélant une diminution significative du nombre de naissances. Entre janvier et novembre 2023, 621 691 bébés ont vu le jour, ce qui représente une diminution de 6,8 % par rapport à la même période en 2022, soit une baisse de 45 000 naissances, selon les données de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).


Cette tendance s'inscrit dans la continuité d'une baisse déjà observée en 2022, où 726 000 bébés sont nés, enregistrant un déclin de 2,2 % par rapport à l'année précédente (2021). Ces chiffres marquaient déjà le plus bas niveau de naissances en France depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.


Le recul constant du taux de natalité soulève des préoccupations sur les plans démographique et sociétal. Cette tendance pourrait avoir un impact sur divers secteurs, notamment sur la dynamique économique, les politiques sociales et familiales, ainsi que sur la pyramide des âges de la population.


Les raisons sous-jacentes à cette baisse de la natalité sont multifactorielles et peuvent être liées à des choix sociétaux, économiques et culturels. Des facteurs tels que la précarité économique, l'instabilité professionnelle, le coût élevé de la vie, la conciliation entre vie professionnelle et familiale, ainsi que l'évolution des valeurs sociétales peuvent jouer un rôle significatif dans cette tendance.


Les autorités et les spécialistes de la santé publique pourraient être amenés à élaborer des politiques visant à soutenir la natalité, à encourager la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, et à offrir des mesures de soutien aux familles pour atténuer cette baisse constante et potentielle des naissances en France.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page