top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La banque mondiale renforce la résilience agricole dans le sud de Madagascar


L'équipe de supervision de la Banque mondiale a récemment entrepris une mission cruciale dans le Sud de Madagascar, visant à évaluer l'efficacité des initiatives agricoles et d'élevage soutenues dans cette région.


Surveillance de terrain

Du 2 au 4 octobre, une délégation a examiné les avancées du projet Mionjo, centré sur le renforcement des moyens de subsistance résilients dans le Sud. Sous la houlette de l'Association AGEX de l’UNGP MIONJO, cette mission de supervision a mis un point d'honneur à inspecter les zones où les agriculteurs bénéficient d'un soutien technique et financier.


Innovations agricoles

L'un des points saillants de la mission a été la découverte des systèmes de micro-irrigation propulsés par l'énergie solaire à la Commune Ifotaka – Fokontany Anjamahavelo. Ces installations, gérées par la communauté, utilisent des techniques d'irrigation californienne et goutte à goutte, optimisant ainsi l'utilisation de l'eau. Ces innovations alignent le projet Mionjo avec sa mission principale : améliorer la résilience des agriculteurs face aux défis climatiques et économiques.


Succès dans l'élevage

En plus des avancées en agriculture, la mission a mis l'accent sur l'élevage à la Commune Ifotaka – Fokontany Tsarapioka. La promotion du poulet Kuroiler et le développement de l'élevage caprin ont été soulignés comme des initiatives réussies. De plus, l'implication de la FAO dans la Composante d’Intervention d’Urgence Conditionnelle (CIUC) du projet a été mise en exergue.


Un engagement durable

La Banque mondiale, en collaboration avec plusieurs ministères locaux, démontre son engagement envers le renforcement de la résilience agricole et le développement durable de la région. Les retours positifs et les réussites constatées lors de cette mission de supervision ne font que renforcer la conviction que des interventions bien pensées et ciblées peuvent véritablement transformer la vie des communautés agricoles. En fin de compte, ces efforts conjoints offrent un espoir renouvelé pour un avenir florissant pour les habitants du Sud de Madagascar.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page