top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

La Chine bloque un communiqué commun sur la guerre en Ukraine lors des réunions du G20 Finances

Les ministres des Finances et banquiers centraux du G20 n'ont pas réussi à publier un communiqué commun à l'issue de leurs réunions en Inde samedi 25 février, en raison de désaccords avec la Chine sur la question de la guerre en Ukraine.


Les ministres des Finances du G20 se sont réunis à Bangalore pour discuter des défis économiques mondiaux, malgré la guerre en Ukraine et la poussée inflationniste. L'Inde, qui assure la présidence du G20, a publié un résumé des discussions, qui a fermement condamné la guerre en Ukraine, mais seules la Chine et la Russie n'ont pas approuvé deux paragraphes sur l'Ukraine, arguant que leur rôle était de traiter des questions économiques et financières.


Lors des précédentes réunions du G20 Finances sous présidence indonésienne, aucun communiqué commun n'avait pu être rédigé. La Chine n'a jamais pris parti publiquement concernant l'offensive, mais a soutenu la Russie face aux sanctions occidentales. Le ministère russe des Affaires étrangères a accusé les Occidentaux d'avoir déstabilisé les réunions du G20 Finances. Les dirigeants de l'Allemagne et de la France ont demandé l'ajout du terme « guerre » au communiqué final du G20 Finances. En novembre, les chefs d'État et dirigeants du G20 avaient grandement condamné la guerre lors de leur sommet à Bali, en Indonésie.


Le chancelier allemand Olaf Scholz est en visite en Inde pour discuter d'un accord de libre-échange et de la relation entre l'Inde et l'Union européenne. Malgré cela, la guerre en Ukraine a également été abordée lors de sa rencontre avec le Premier ministre indien Narendra Modi. Olaf Scholz a fait appel à l'Inde pour qu'elle condamne la Russie dans le contexte de la guerre en Ukraine, lors d'une déclaration en fin de journée.

Comments


bottom of page