top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La communauté internationale reconnaît les résultats électoraux


Lors de la cérémonie de proclamation officielle des résultats définitifs de l'élection présidentielle du 16 novembre par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) à Ambohidahy, une forte présence de représentants de la communauté internationale a été observée. Cette proclamation a déclenché une série de réactions, avec la communauté internationale en tête, étant la première à reconnaître le président nouvellement réélu, Andry Rajoelina.


Réaction immédiate de la communauté internationale

Quelques instants seulement après l'officialisation des résultats par la HCC, la communauté internationale a émis un communiqué réagissant à cette proclamation. Elle a pris acte de la victoire d'Andry Rajoelina, soulignant l'engagement des partenaires de Madagascar à travailler avec le président élu et à soutenir le peuple malgache. Contrairement à une récente rencontre à Alarobia où le corps diplomatique était absent, cette fois-ci, les représentants des partenaires techniques et financiers étaient présents à la cérémonie.


Réponses et attentes

Cela a été une déception pour les partis de l'opposition qui, jusqu'au dernier moment, espéraient que la communauté internationale serait un recours pour leurs revendications. Malgré une réunion récente entre quelques candidats du Collectif et les représentants de l'Union européenne, où un mémorandum sur les irrégularités électorales a été déposé, la réponse est venue des partenaires internationaux de Madagascar. Ils ont souligné la nécessité pour le président nouvellement élu, avec les forces vives du pays et les institutions concernées, de restaurer la confiance en vue des élections législatives et municipales à venir.


Orientations futures

Les partenaires de Madagascar ont mis l'accent sur l'avenir, insistant sur la nécessité de consolider la paix en prévision des élections à venir. Ils se sont engagés à travailler avec le président élu pour un développement durable et inclusif, dans un climat de paix et de respect des droits humains. Cette déclaration commune, signée par plusieurs ambassades et représentations internationales, indique un consensus autour de la reconnaissance des résultats électoraux proclamés par la HCC, ce qui peut être interprété comme un signal fort envoyé à l'opposition.



14 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page