top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

 La condamnation de l'opposant sénégalais Ousmane Sonko confirmée par la Cour suprême


La Cour suprême sénégalaise a récemment confirmé la condamnation de l'opposant politique Ousmane Sonko à une peine de six mois de prison avec sursis pour diffamation. Cette annonce, survenue jeudi 4 janvier juste avant minuit, a été faite par le juge Abdourahmane Diouf et confirmée par deux avocats de l'opposant. Ousmane Sonko, qui est également un candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle du 25 février, est au centre d'un long bras de fer avec l'État depuis plus de deux ans, ce qui a provoqué divers épisodes de troubles meurtriers.


L'avocat de l'État, Al-Hadji Diouf, a déclaré après la décision de la Cour suprême : "On a confirmé la peine et les dommages et intérêts. Sonko a perdu sur toute la ligne. Il est maintenant totalement interdit de participer à une élection." Cette condamnation soulève la question de l'éligibilité de M. Sonko pour l'élection présidentielle à venir. Cependant, les avocats de l'opposant ont évité de commenter cette question spécifique. Le Conseil constitutionnel devrait prochainement prendre une décision concernant l'éligibilité de Sonko pour l'élection de février, alors que cette condamnation est perçue comme l'excluant de la compétition électorale à venir.


bottom of page