top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La désertion des cantines devient une nouvelle tendance chez les étudiants chinois

En Chine, les étudiants abandonnent les cantines universitaires au profit de restaurants ouvriers proches des chantiers en raison de la variété d'options et des prix attractifs, révélant ainsi la mauvaise réputation des cantines scolaires dans le pays.


Depuis le début du mois, une nouvelle tendance s'est emparée des étudiants chinois qui désertent les cafétérias de leurs campus pour déjeuner dans les petits restaurants ouvriers à proximité des chantiers. Ces restaurants offrent une grande variété de plats à des prix attractifs, ce qui attire les étudiants qui en ont assez de la nourriture peu appétissante et souvent insalubre des cantines scolaires. Les étudiants apprécient également de voir leur nourriture préparée devant eux, ce qui renforce la confiance dans la qualité de leur repas. Cette tendance a été largement relayée en ligne et a même fait l'objet de reportages dans les médias traditionnels, mettant en lumière les défauts des cantines scolaires chinoises, régulièrement critiquées pour leur qualité et leur hygiène.


La récente vidéo d'un étudiant de la province du Sichuan a amplifié ce phénomène, ce qui a conduit la municipalité de Yibin, où elle a été tournée, à lancer une enquête sur la qualité de la nourriture servie sur les campus. En effet, les étudiants chinois se plaignent depuis des années de la qualité de la nourriture des cantines, souvent insalubre et peu appétissante. En 2021, des étudiants avaient même publié des photos montrant des vers de terre et des mégots de cigarettes dans leurs assiettes. Cette nouvelle tendance montre clairement que les étudiants chinois sont prêts à chercher des alternatives pour avoir des repas de qualité à des prix abordables, quitte à marcher quelques minutes pour cela.

5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page