top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La diplomatie à l'Œuvre : Madagascar étend ses ailes sur la scène internationale


L'implication croissante de Madagascar sur la scène internationale a récemment été mise en lumière par la décision du Conseil de gouvernement d'envoyer des représentants de six départements ministériels à diverses conférences et ateliers à travers le monde. Mais est-ce un investissement judicieux de la part du pays, ou un signe d'un éparpillement diplomatique potentiellement risqué?


À Laxenbourg, non loin de la prestigieuse Vienne, l'Académie internationale de lutte contre la corruption accueillera le ministère de la Justice pour un atelier formateur. Alors que la corruption est un fléau mondial, il est crucial de s'interroger sur l'efficacité de telles formations. Seront-elles suffisantes pour éradiquer ou du moins atténuer ce fléau à Madagascar?


Parallèlement, à la Réunion, le ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation sera plongé au cœur des discussions sur la résilience et la gestion des catastrophes dans la région de l'Océan Indien. Avec la saison cyclonique qui approche, le timing de cet atelier ne pourrait être mieux choisi. Mais cette participation traduit-elle une préparation réelle et tangible face aux futures catastrophes naturelles, ou est-ce simplement une démarche protocolaire?


Le dynamisme de la diplomatie malgache est également mis en exergue à Kinshasa et à Port-Louis, avec des discussions centrées sur les migrations en Afrique Australe et la mobilité des compétences. La question se pose alors : Madagascar est-il prêt à affronter les défis des migrations modernes et à capitaliser sur la mobilité des compétences régionales?


L'éducation, pilier du développement, n'est pas en reste. Le ministère de l'Education Nationale se rendra à Paris et à Copenhague pour aborder des sujets aussi cruciaux que l'alimentation scolaire et l'avenir éducatif. Mais ces voyages diplomatiques traduisent-ils une volonté de réforme profonde du système éducatif malgache, ou s'agit-il d'une simple formalité?


L'agenda international chargé de Madagascar se poursuit avec la participation du ministère des Transports et de la Météorologie à Toulouse et du ministère de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hygiène à Kampala. Ces déplacements reflètent-ils une stratégie de développement bien pensée pour le pays?


L'engagement actif de Madagascar à ces diverses rencontres internationales soulève de nombreuses questions. Si ces participations peuvent être vues comme une affirmation de la place du pays sur la scène mondiale, elles doivent également s'accompagner d'une réflexion profonde sur les bénéfices réels pour la population malgache. Le débat est ouvert : s'agit-il d'une diplomatie stratégique ou d'une simple course à la visibilité?

3 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page