top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

La Foire du Livre d'Andriampamaky : un événement littéraire et culturel majeur


La petite localité d’Andriampamaky, non loin de la capitale, a été le théâtre d'un rassemblement culturel exceptionnel, les 22 et 23 septembre, lors du "Tsenaben’ny boky", littéralement, le marché du livre. Cet événement, organisé par Opération Bokiko, fondé par l'illustre Michèle Rakotoson, a mis en lumière la passion de la lecture dans les régions rurales.


Des enfants passionnés par la lecture

Habillés de leur plus bel atour, les enfants d'Andriampamaky se sont rués vers cette foire pour s'immerger dans la magie des mots. Ils ont pu redécouvrir des contes malgaches autrefois oubliés, comme ceux mettant en scène Darafify, Soamandranovola, ou encore Trimobe. Même des classiques mondiaux, tels que le Petit Chaperon Rouge, ont été malgachisés pour le plus grand bonheur des jeunes lecteurs.


Une plongée dans les classiques malgaches

Ravivant le patrimoine littéraire malgache, cette foire a offert une plateforme pour que des contes traditionnels trouvent un nouveau souffle. Les adaptations en malgache de contes étrangers ont également été très appréciées, apportant une touche universelle à cet événement local.


Plus qu'un événement littéraire

Le "Tsenaben’ny boky" ne s'est pas contenté de promouvoir la lecture. La première journée a été marquée par un feu de camp littéraire, alliant musique, lecture et poésie. De plus, des initiatives, comme l'introduction des enfants à la programmation de jeux vidéo par l'équipe d'Orange Madagascar, ont fusionné le monde traditionnel du livre papier avec les technologies numériques. Une démarche innovante qui souligne la complémentarité entre le papier et le numérique.


Une reconnaissance internationale

La présence de l'ambassadeur de France, Arnaud Guillois, lors de la dernière journée, témoigne de l'importance de cet événement non seulement sur le plan local, mais aussi international.


Sous la houlette de Holy Danielle Rabehaja, écrivaine et journaliste, Opération Bokiko a su montrer que la culture littéraire est vivante et appréciée, même en milieu rural. Avec plus de mille visiteurs rien que pour la première journée, cette foire a démontré que la soif d'apprendre et de découvrir est universelle, transcendant les barrières géographiques et culturelles.

bottom of page