top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La France accorde un soutien financier à Madagascar pour renforcer les finances publiques et l'envir

La France et Madagascar ont reçu deux dons d'un montant global de 9 millions d'euros destinés à soutenir les finances publiques et l'environnement.

La coopération entre la France et Madagascar se poursuit avec la signature de deux conventions de dons d'un montant total de 9 millions d'euros. Ces accords, conclus hier, visent à améliorer la gestion des finances publiques et à promouvoir des projets environnementaux, et sont exécutés par le biais de l'Agence française de développement (AFD).


La première convention concerne une subvention de 7 millions d'euros allouée au Projet d'accompagnement des réformes et de renforcement de capacités (PARRC) pour améliorer la gestion des finances publiques. Ce projet, considéré comme pilote et exemplaire, vise à accroître l'efficacité et la transparence dans la programmation et l'exécution budgétaires, couvrant toute la chaîne des dépenses. Il prévoit notamment des actions pour renforcer la gouvernance des systèmes d'information, favoriser le partage d'informations, améliorer la gestion des ressources humaines et développer les compétences.


De plus, il soutiendra l'appropriation, la coordination et le pilotage des réformes, depuis le niveau opérationnel jusqu'au niveau stratégique, en mettant l'accent sur le suivi-évaluation axé sur les utilisateurs et les bénéficiaires. La Direction Générale du Trésor (DGT) sera responsable de l'exécution administrative et financière, ainsi que de la coordination de ce projet, qui bénéficiera à la population malgache, aux fournisseurs et partenaires de l'administration, ainsi qu'aux bailleurs de fonds dont les financements passent par le budget national.


La deuxième convention concerne un don de 2 millions d'euros destiné à financer des projets environnementaux par le biais du projet BATAN. Cette initiative soutiendra des actions visant à préserver et à protéger l'environnement à Madagascar. Grâce à ce financement, des projets concrets pourront être développés pour lutter contre la déforestation, promouvoir la conservation de la biodiversité, améliorer la gestion des ressources naturelles et encourager le développement durable dans le pays.


2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page