top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La France avance dans sa participation à la course pour développer des armes hypersoniques

La France, suivant les pas des grandes puissances mondiales, a franchi une étape décisive dans la compétition des armes hypersoniques avec le premier test réussi d'un planeur expérimental volant à une vitesse supérieure à Mach 5.

La France a franchi une étape décisive dans la compétition mondiale pour les armes hypersoniques en effectuant avec succès le premier test d'un planeur hypersonique expérimental, lundi soir. Le planeur a atteint une vitesse supérieure à Mach 5, dépassant ainsi les 6 000 km/h, tout en effectuant des manœuvres pour échapper aux capacités d'interception adverses. Le lancement du planeur hypersonique s'est déroulé depuis le centre d'essais de Biscarosse, situé dans le sud-ouest de la France, et a été réalisé par la Direction générale pour l'Armement (DGA), selon une source proche du dossier citée par l'AFP.


Le ministère des Armées a confirmé dans un communiqué que ce premier démonstrateur comportait de nombreuses innovations technologiques. L'essai en vol, réalisé sur une trajectoire à longue portée extrêmement exigeante, a constitué un défi technique sans précédent, préparant ainsi l'avenir de la feuille de route nationale en matière d'hypervélocité. Les analyses techniques des données recueillies tout au long de l'essai sont actuellement en cours pour tirer les enseignements nécessaires en vue des prochains vols expérimentaux.


Ce test suscite de l'intérêt et des interrogations, comme en témoignent les photos publiées sur les réseaux sociaux, montrant une traînée de condensation dans le ciel, avec une trajectoire inhabituelle. Ce projet, baptisé VMaX (Véhicule manoeuvrant expérimental), est réalisé sous la direction industrielle d'ArianeGroup, le fabricant des fusées Ariane, et vise à propulser la France dans l'ère des armes hypersoniques. Alors que les États-Unis, la Chine et la Russie, trois des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, sont déjà engagés dans cette course aux armements, la France entend désormais jouer un rôle de premier plan grâce à ce programme ambitieux et technologiquement avancé.

5 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page