top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La France insoumise face à des défis démocratiques internes : le récit d'un militant


Le témoignage anonyme d'un militant, nommé Gurvan, illusatre un problème récurrent au sein de La France insoumise (LFI) : la difficulté à instaurer une démocratie interne authentique. Ce représentant d'Ille-et-Vilaine, choisi au hasard pour participer à l'assemblée représentative de LFI, a souhaité exprimer ses préoccupations quant à la centralisation du fonctionnement du parti. Cependant, il affirme avoir été recadré de manière abrupte lors de cet événement, mettant en lumière l'incapacité du mouvement à favoriser un véritable débat en son sein.


Des revendications et un manque de réponse de la direction

Gurvan avait préparé un document, fruit de discussions et d'amendements avec des militants de Rennes et des environs, intitulé « Repenser La France insoumise, prendre soin du mouvement, à Rennes et à Paris. » Ce texte abordait des revendications telles que l'indépendance financière des groupes locaux, la mise en place d'un mécanisme d'adhésion à LFI, ainsi que la demande de pluralisme et d'ouverture. Ces requêtes reflètent des préoccupations communes parmi les membres du mouvement, mais semblent être restées sans effet sur l'attitude de la direction du parti.


Obstacles à la libre expression et au débat démocratique

Le témoignage de Gurvan souligne la structure préétablie d'une « assemblée » où la parole spontanée a peu de place. Seulement quinze minutes étaient dédiées aux retours des différents départements, et les militants étaient regroupés par petits comités pour des « discussions en table », limitant ainsi l'audience et la portée des échanges. Malgré cette organisation, le militant breton a tenté de prendre la parole devant l'ensemble de l'assemblée, mais sa tentative a été interrompue alors qu'il levait la main pour intervenir, lors d'une allocution du député LFI Gabriel Amard.


Enjeux pour une démocratie interne renforcée

Cet épisode révèle des obstacles à une démocratie interne équitable et ouverte au sein de LFI, mettant en évidence la nécessité d'une plus grande transparence et d'une réelle ouverture aux opinions et revendications des militants. Il souligne également l'importance de favoriser des débats plus inclusifs et participatifs au sein du mouvement pour une prise de décision collective et représentative.

102 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page