top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

La France met fin à ses opérations au Burkina Faso

La task force française Sabre quitte le sol burkinabè après une cérémonie de remise du drapeau burkinabè au camp militaire de Kamboinsin, où étaient stationnées les forces spéciales françaises engagées dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.


Une cérémonie a été organisée suite à la dénonciation par le gouvernement de transition burkinabè, le mois dernier, de l'accord de 2018 régissant la présence des forces spéciales françaises sur le territoire burkinabè. Des observateurs ont repéré un avion de transport de gros tonnage, un Antonov 124, à l'aéroport de Ouagadougou, emportant plusieurs conteneurs depuis plusieurs semaines. Un expert en matière de sécurité a confirmé que la majeure partie du matériel avait déjà quitté le Burkina Faso.


Une source diplomatique occidentale a également indiqué que la plupart des employés de la société militaire privée, Sabre International, avaient déjà quitté le pays, laissant sur place les logisticiens pour assurer l'évacuation du matériel restant. Les autorités militaires burkinabè ont précisé dans un communiqué que "le désengagement des équipements sera finalisé selon un chronogramme défini en accord avec l'état-major général des armées burkinabè".

header.all-comments


bottom of page