top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

La grève des infirmières au Royaume-Uni prend fin.

Arrêt de la mobilisation des infirmières au Royaume-Uni après une grève débutée en décembre pour revendiquer davantage de ressources pour les hôpitaux publics et des améliorations salariales.



Le principal syndicat infirmier n'a pas réussi à obtenir le soutien nécessaire de ses membres pour prolonger la grève au Royaume-Uni. Au cours des six mois de mobilisation, les syndicats infirmiers ont réussi à obtenir une augmentation salariale de 5%, mais cela n'a pas suffi à compenser l'inflation et les douze années d'austérité, selon Pete, un infirmier expérimenté de 20 ans. Pete souligne que la crise du pouvoir d'achat est une préoccupation nationale et que la mobilisation concerne non seulement les salaires, mais également le besoin d'un personnel suffisant pour assurer la sécurité des patients. Malheureusement, le vote a été invalidé en raison d'une participation insuffisante, inférieure à 50%.


Kelley, une infirmière londonienne qui a quitté le syndicat, exprime sa déception mais n'est pas surprise par le résultat. Elle explique que le délai de vote de seulement quatre semaines était trop court, surtout pour un vote par correspondance qui nécessite plus de temps. Malgré cela, Kelley garde une fierté certaine de la mobilisation de six mois, se souvenant du soutien de la population dès le premier jour de la grève, même par temps glacial. Cependant, les débrayages ne sont pas terminés dans les hôpitaux publics, car les internes et les médecins titulaires annoncent de nouvelles grèves pour l'été. La lutte pour de meilleures conditions dans le secteur de la santé se poursuit.

Comments


bottom of page