top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La HAS ouvre la voie à la fin de la vaccination obligatoire anti-Covid pour les soignants

La fin de la vaccination obligatoire anti-Covid chez les soignants pourrait être susceptible, selon la Haute Autorité de Santé (HAS), dont l'avis est généralement suivi par le gouvernement, qui a annoncé l'ouverture d'une consultation publique avant de rendre son avis final fin mars.


La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un projet d'avis sur son site Web recommandant la levée de l'obligation vaccinale contre la Covid-19 pour tous les professionnels concernés. Cependant, elle précise que la vaccination reste fortement recommandée, en particulier pour les professions actuellement soumises à une recommandation de vaccination contre la grippe. Ce n'est pas une position définitive, car la HAS va mener une consultation publique pendant un mois avant de rendre un avis final fin mars. Depuis 2021, les soignants et toute personne travaillant en milieu hospitalier doivent être vaccinés contre la Covid-19 pour pouvoir exercer leur profession.


Le gouvernement et de nombreux professionnels de santé s'opposent à la réintégration des soignants non vaccinés, pour des raisons médicales et déontologiques. Toutefois, plusieurs forces d'opposition, telles que la France Insoumise et le Rassemblement National, réclament la réintégration des soignants non vaccinés. Pour l'ensemble des vaccins obligatoires chez les soignants, la HAS recommande la levée de l'obligation pour le vaccin DTP à l'exception des soignants de Mayotte, très exposés à la diphtérie. Elle se prononce pour un maintien partiel de l'obligation pour le vaccin contre l'hépatite B, ciblé sur les soignants exposés à un risque élevé de contamination.


La HAS prévoit également de se prononcer ultérieurement sur les vaccins qui ne sont que recommandés aux soignants, tels que ceux contre la grippe ou la rougeole. Les travaux de la HAS sont menés en parallèle de ceux du Conseil national d'éthique (CCNE), qui doit se prononcer sur la situation des soignants suspendus, à la demande du gouvernement.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page